Publicité

QUESTION D'ACTU

Eman Ahmed Abd El Aty

Entre l'Inde et les Emirats : le parcours médical de la femme la plus grosse du monde

Après 82 jours passés dans un hôpital indien, l’Égyptienne, qui pèse désormais 170 kg, se rend à Abu Dhabi pour un an de rééducation.

Entre l'Inde et les Emirats : le parcours médical de la femme la plus grosse du monde #SaveEman

  • Publié 06.05.2017 à 10h17
  • |
  • |
  • |
  • |


323 kg. C’est la masse qu’a perdue Eman Ahmed Abd El Aty, une femme égyptienne de 37 ans. Cela correspond à l’équivalent de quatre à cinq personnes de poids moyen… Et tout ceci en seulement 82 jours ! Elle a quitté ce jeudi l’hôpital Saifee de Mumbai (Inde) pour se rendre à Abu Dhabi (Émirats Arabes Unis), où elle suivra une physiothérapie d’un an qui devrait lui permettre de pouvoir à nouveau de se lever, et de remarcher.

Ce sera, à priori, la dernière étape de son périple qui l’avait emmenée de sa ville d’origine, Alexandrie (Égypte), à l’hôpital Saifee, où le Dr Muffazal Lakdawala, entouré d’une équipe de 12 confrères, avait accepté de la prendre en charge. Ce spécialiste de la chirurgie bariatrique, contacté par la sœur d’Eman Ahmed, Shaimaa, avait reçu la patiente en février dernier, dans une chambre et un bloc opératoire spécialement adaptés pour elle, alors qu’elle pesait plus de 500 kg après vingt ans de sédentarité.

Régime liquide

Après plusieurs opérations, dont l’une qui l’a privée des deux tiers de son estomac afin de limiter les apports en nourriture, les médecins indiens ont accepté de la laisser repartir. Elle peut aujourd’hui s’asseoir, se sont réjouis les médecins, tout en précisant que plusieurs mois de réadaptation lui seront nécessaires pour se muscler.

En parallèle, elle continue à être nourrie par des aliments liquides, et bénéficie de nombreux traitements pour préserver ses fonctions hépatiques et rénales qui commençaient à être endommagées.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Une polémique profitable

Il y a quelques semaines, Shaimaa Ahmed avait créé une polémique en déclarant sur le blog consacré à sa sœur qu’Eman n’était pas bien prise en charge et n’avait pas perdu 262 kg comme l’annonçaient ses médecins. Une tentative pour forcer l’hôpital de Mumbai à prolonger son séjour et sa rééducation, d’après le responsable du service de chirurgie bariatrique de l'hôpital indien, Aparna Bhaskar.

Entre-temps, un hôpital privé d’Abu Dhabi, le Burjeel Hospital, lui a proposé de prendre en charge un an de physiothérapie, en lui promettant de la remettre sur ses pieds. Le Dr Shamsheer Vayalil, médecin en charge de son traitement et propriétaire de cet hôpital de luxe, espère également qu’au terme de son traitement émirati, la femme égyptienne retrouvera un poids inférieur à 100 kg.

Toute cette communication des hôpitaux et des médecins cherchant à se faire un nom sur le cas d'Eman Ahmed profite en tout cas à la patiente, dont l'état de santé a évolué de très critique à stable, selon les médecins indiens et émiratis. Elle souffre néanmoins toujours d'une paralysie du côté droit, sans doute causée par un AVC.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité