Publicité

QUESTION D'ACTU

Etat végétatif

Une femme accouche dans le coma et découvre son enfant 3 mois plus tard

Une femme plongée dans le coma, en état végétatif, a donné naissance à son bébé et s'est réveillée trois mois après, relate la presse. 

Une femme accouche dans le coma et découvre son enfant 3 mois plus tard Capture d'écran Facebook

  • Publié 22.04.2017 à 09h52
  • |
  • |
  • |
  • |


Une histoire attendrissante, qui semble rappeler la puissance de l’amour maternel et ses bénéfices thérapeutiques. Une Argentine a donné naissance à son petit garçon alors qu’elle était dans le coma depuis le mois de décembre 2016. Victime d’un accident de voiture, cette policière était en état végétatif lorsque son bébé est né, en bonne santé malgré ses 1,9 petits kilos.

Jusqu’ici, la situation est relativement banale. En effet, les femmes enceintes dans le coma font l’objet d’une poursuite des soins, même lorsque leur pronostic ne laisse plus d’espoir, de manière à permettre au bébé de se développer jusqu’à ce que les équipes médicales déclenchent l’accouchement. Ainsi, malgré l’état végétatif de Amelia Bannan, son fils a pu voir le jour sans séquelle.

Elle retrouve la conscience

C’est le réveil de la mère, qui s’avère plus singulier. Trois mois après avoir donné la vie, l’Argentine a progressivement retrouvé la conscience, pour sortir complètement, il y a quelques jours, de son état végétatif. Selon la presse locale, la mère a même retrouvé la parole, même si ses mots restent encore hésitants.

La bonne nouvelle a été annoncée le 7 avril par le frère de la policière, César Bannan, sur Facebook : « Ses premières réponses aux questions qu’on lui a posées étaient… oui… non… […] Depuis 15 h, elle n’arrête pas de bouger, de dire des phrases que peu de gens comprennent. »



Stimuler les contacts maternels

Pendant ces trois mois, Amelia Bannan a été en contact régulier avec son fils, Santino, né le 24 décembre. Ses proches l’ont placé dans ses bras, ont multiplié les moments à deux, ont tenté de réveiller la mère avec les contacts corporels de son enfant. Avec succès…

« Il me semble évident qu’avoir été en contact avec son bébé l’a stimulée », a précisé au Huffington Post Steven Laureys, directeur du Coma Science Group (université de Liège, Belgique). « Je peux vous dire qu’à partir de maintenant nos vies vont complètement changer », a, quant à lui, assuré sur Facebook le frère d’Amelia Bannan.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité