Publicité

QUESTION D'ACTU

Flambées épidémiques

Rougeole : le taux de couverture vaccinale insuffisant en France

Comme d'autres pays, la France est confrontée à des foyers épidémiques de rougeole. Dans l'Est, par exemple. En cause, la vaccination.     

Rougeole : le taux de couverture vaccinale insuffisant en France natulrich/epictura

  • Publié 31.03.2017 à 12h31
  • |
  • |
  • |
  • |


559 cas signalés en janvier 2017. La rougeole progresse en Europe, à tel point qu'elle inquiète l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et son bureau européen. La maladie virale, extrêmement contagieuse, pourrait être à l'origine de flambées épidémiques dans de nombreux pays, a-t-elle prévenu ce 29 mars. En cause, notamment, les nombreux voyages d'un pays à l'autre qui peuvent favoriser la propagation du virus.

44 cas dans l'Est

« Alors que l’on progressait de manière soutenue vers une élimination ces deux dernières années, il est particulièrement préoccupant de voir les cas de rougeole se multiplier en Europe », regrette dans un communiqué le Dr Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe. Parmi les 53 pays de la région, deux tiers ont interrompu toute transmission endémique. Mais ce statut est maintenu dans 14 pays - dont l'Italie, l'Allemagne... et la France.

De fait, la région Grand-Est a été confrontée à une flambée inquiétante au début de l'année. Du 1er au 30 janvier, 44 cas de rougeole ont été déclarés à l'Agence Régionale de Santé (ARS). Trois quarts des malades, signalés sur les secteurs de Metz (Moselle) et Forbach (Moselle), étaient des enfants. La plupart avaient fréquenté des lieux de vie collectifs et n'étaient pas vaccinés.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

L'insuffisante vaccination

Il faut dire que la vaccination est au coeur de ces flambées sur le continent européen. Le vaccin trivalent ROR (rougeole-oreillons-rubéole) est actuellement la mesure de prévention la plus efficace. Les autorités recommandent donc que la couverture soit égale ou supérieure à 95 %, afin de conférer une protection collective. L'objectif n'est pas atteint. Selon les données de Santé Publique France, 66 % des enfants Français de 18 mois ont reçu deux doses, 89 % une dose. 

Ce n’est pas faute de mettre les moyens dans la stratégie de prévention. La vaccination est à ce jour le seul moyen efficace et il est 100 % remboursé pour la cible. Les personnes plus âgées sont prises en charge à hauteur de 65 %.

 

>> Consultez notre fiche "Traitement" : Vaccins : d'autant plus efficace si l'ensemble de la population est vacciné

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité