Publicité

QUESTION D'ACTU

En majorité des enfants

Rougeole : 44 cas déclarés en Moselle

En deux mois, plus de 40 cas de rougeole ont été recensés en Moselle. L'ARS pointe l'absence ou l'insuffisance de vaccination.

Rougeole : 44 cas déclarés en Moselle natulrich

  • Publié 05.03.2017 à 18h29
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis le 30 janvier, 44 cas de rougeole ont été déclarés à l’Agence régionale de santé (ARS) sur les secteurs de Metz et Forbach, les trois quarts des malades étant des enfants.
Les investigations menées par l’ARS ont mis en évidence la fréquentation de lieux de vie collectifs et une absence, ou une insuffisance, de vaccination contre la rougeole chez les sujets atteints et dans l’entourage des cas déclarés, explique l'institution dans un communiqué paru vendredi.

Une vaccination à 12 et 16 mois

L’ARS rappelle que face à cette recrudescence dans la région, la vaccination constitue la mesure de prévention la plus efficace pour prévenir la diffusion de cette maladie virale dans la population. « La vaccination par le vaccin trivalent rougeole-oreillons-rubéole (ROR) est le seul moyen de prévention efficace. Elle est recommandée chez tous les nourrissons à l’âge de 12 mois et une seconde dose est indispensable entre 16 et 18 mois pour assurer la protection vaccinale des jeunes enfants.

Tous les enfants, adolescents et adultes nés depuis 1980, devraient avoir reçu ces deux doses de vaccin trivalent. En période épidémique, la première dose du vaccin ROR peut être avancée à l’âge de 9 mois pour les enfants fréquentant une collectivité (crèche, halte-garderie...). »



La rougeole est une maladie infectieuse virale très contagieuse, en générale bénigne, mais qui peut occasionner des formes graves, notamment chez les nourrissons, les adolescents, les jeunes adultes et les femmes enceintes.

Que faire en cas de symptômes ?

La personne atteinte de rougeole est contagieuse 5 jours avant et 5 jours après l’éruption cutanée.En cas de fièvre supérieure à 38°, toux, rhinite, conjonctivite, fatigue importante, éruption cutanée, il est demandé de ne pas se rendre directement chez son médecin traitant ou aux urgences hospitalières pour éviter tout contact avec d’autres patients en salle d’attente.


Contactez d’abord par téléphone votre médecin traitant en lui précisant vos symptômes pour qu’il adapte le mode de consultation. En cas de recours obligé aux urgences hospitalières, la présence de ces symptômes doit être mentionnée dès l’arrivée pour éviter là encore, des contacts avec d’autres patients en salle d’attente.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité