Publicité

QUESTION D'ACTU

Institut de veille sanitaire

Rougeole : 150 cas en Alsace

Le virus de la rougeole circule toujours en France. L'Alsace serait la région la plus touchée avec 150 cas déclarés depuis le début de l'année, dont 9 hospitalisations.

Rougeole : 150 cas en Alsace Damian Dovarganes/AP/SIPA

  • Publié 03.06.2015 à 03h47
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis le début de l’année, le virus de la rougeole circule en France. Une épidémie a même été déclarée en Alsace depuis mi-avril, souligne le point épidémiologique de l’Institut de veille sanitaire (InVS) publié ce mardi. L’Institut indique que plus de 150 cas ont été déclarés dans cette région de l’est de la France. Parmi eux, 9 personnes ont été hospitalisées.

L’InVS rappelle que « la France a connu depuis 2008 une flambée épidémique avec plus de 23 500 cas déclarés ayant entraîné 1 500 cas de pneumopathie grave, 34 formes neurologiques compliquées avec séquelles graves et 10 décès ».

Vaccination, la seule mesure efficace

« L’élimination de la rougeole demeure aujourd’hui un enjeu de santé publique majeur », indique l’InVS. Or, pour limiter le risque de diffusion de cette pathologie infectieuse très contagieuse, la vaccination rougeole-oreillon-rubéole (ROR) est la seule mesure efficace pour se protéger mais également protéger son entourage. Rappelons qu’il n’existe aucun médicament pour traiter la rougeole, mais uniquement des traitements symptomatiques (fièvres, écoulement nasal et toux).

On apprend pourtant que, parmi les cas alsaciens pour lesquels le statut vaccinal était connu, 136 malades n’étaient pas vaccinés et 9 n’avaient reçu qu’une seule dose de vaccin. « La priorité est donc de renforcer la couverture vaccinale infantile dans les zones déficitaires et de réussir à convaincre les jeunes adultes de se faire vacciner, sans quoi il sera très difficile d’atteindre les objectifs fixés par le plan national d’élimination de la rougeole et de la rubéole », note l’InVS.

La vaccination ROR

La première dose du vaccin peut être administrée dès 12 mois, puis une seconde dose est nécessaire entre 16 et 18 mois. Il faut respecter un délai d’au moins un mois entre les deux injections. Un rappel entre 6 et 13 ans assure une protection optimale.

Les adolescents ou adultes non vaccinés peuvent bien évidemment recevoir le vaccin. Si une dose a déjà été administrée, un rattrapage avec une dose sera réalisé. Et pour ceux qui n’ont reçu aucune injection, les deux doses seront recommandées. En cas d’exposition à la maladie, les adultes non vaccinés et ceux qui n’ont jamais contracté la maladie peuvent recevoir le vaccin dans les 72 heures qui suivent le contact.

La vaccination ROR est pris en charge à 100 % par la sécurité sociale pour les enfants et les jeunes jusqu’à 17 ans révolus. Pour les adultes, le vaccin est remboursé à 65 %.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité