Publicité

QUESTION D'ACTU

Alerte des autorités de santé

Rougeole : un risque d’épidémie en Alsace

37 cas, et un virus qui circule toujours. Le département du Haut-Rhin, en Alsace, est face à une recrudescence de la rougeole. L’Agence régionale de santé incite à la prudence.

Rougeole : un risque d’épidémie en Alsace RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA

  • Publié 25.04.2015 à 14h40
  • |
  • |
  • |
  • |


Le virus de la rougeole circule en Alsace. L’Agence régionale de santé (ARS) a lancé l’alerte ce 23 avril. 37 cas ont été signalés depuis le 10 avril. A l’occasion des départs en vacances, les autorités craignent que le virus ne se dissémine dans le reste de la France.

L’activité de la rougeole est en recrudescence depuis la mi-avril dans le Haut-Rhin. Les 37 cas signalés ont émergé dans 4 établissements scolaires différents : l’école Mathias-Grünewald (Logelbach), le collège Les Ménétiers (Ribauvillé), le lycée de Ribeauvillé et le lycée Camille-See (Colmar). Les premiers cas ont été associés à un voyage de classe à Berlin (Allemagne), où une épidémie fait rage.

« Ces différents foyers témoignent d’une circulation du virus de la rougeole (…) et indiquent qu’un risque épidémique de rougeole existe, notamment quand le virus est introduit dans des populations d’enfants et de jeunes adultes insuffisamment vaccinés qui fréquentent les mêmes collectivités », estime l’ARS dans un communiqué. En effet, les familles des jeunes malades n’étaient pas immunisées contre le virus.

Atteindre une protection collective

En plus d’éviter de contracter la rougeole, la vaccination peut conférer une protection collective lorsque 90 % de la population est vaccinée. Ambitieux, mais pas impossible, rappelle l’ARS d’Alsace : c’est le cas dans les classes de 5e de la ville de Colmar. Mais dans l’ensemble de la France, la couverture vaccinale est médiocre. En 2011, 90% des enfants de 2 ans avaient reçu une dose du vaccin, mais seuls 67% avaient reçu les deux. Les jeunes adultes (25-29 ans) sont particulièrement à risque, mais aucun rattrapage n’est proposé par le calendrier vaccinal après 17 ans.

A l’heure des départs en vacances, l’ARS appelle donc à la plus grande prudence. Cette période risque « d’entraîner une dissémination du virus de la rougeole à d’autres régions. » Les autorités demandent aux professionnels de santé et aux familles de vérifier que leurs enfants sont à jour, surtout s’ils partent en colonie de vacances ou en centre de loisirs. En effet, le virus est connu pour son extrême contagiosité.

Les recommandations vaccinales contre la rougeole

Le vaccin trivalent ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole) est recommandé par le calendrier vaccinal aux enfants de 12 mois, avec une dose de rappel entre 16 et 18 mois. Un rattrapage est possible jusqu’à 17 ans.

Le vaccin peut aussi être proposé en prévention dans les familles non-vaccinées où un cas s’est déclaré. Les enfants de 6 à 11 mois doivent alors recevoir une dose dans les 72 heures suivant l’exposition, tout comme les professionnels de santé. Les personnes de plus d’un an nées après 1980 doivent effectuer une mise à jour de leur vaccination.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité