Publicité

QUESTION D'ACTU

Air China

Rougeole : tous les passagers d'un vol exposés au virus

Les passagers d’un vol Pékin-Vancouver ont peut-être été contaminés par une personne atteinte de la rougeole. Elle-même aurait été infectée lors d’un vol précédent.

Rougeole : tous les passagers d'un vol exposés au virus Gary Dawson/REX/REX/SIPA

  • Publié 10.04.2015 à 13h01
  • |
  • Mise à jour le 10.04.2015 à 17h56
  • |
  • |
  • |


De la rougeole dans l’air… Les passagers d’un avion sont appelés à se faire vacciner contre le virus par l'Agence de la santé publique du Canada. Ces personnes ont pu être contaminées par un voyageur souffrant de la rougeole, qui était à bord du vol 991 d'Air China, reliant Pékin à Vancouver. L'avion s'est posé à l'aéroport international de Vancouver le samedi 4 avril à 12 h 15 (Heure Avancée du Pacifique).

Une dizaine de cas

Ce voyageur a probablement été lui-même contaminé lors d’un vol antérieur entre Pékin et Vancouver, le 21 mars dernier. En effet deux personnes atteintes de rougeole se trouvaient dans l’avion ce jour-là. Depuis, neuf autre cas de rougeole ont été déclarés, indique la régie de la santé Vancouver Coastal. Ces personnes étaient présentes lors de ce trajet, ou ont été en contact avec les passagers. Les autorités sanitaires n’ont pas souhaité préciser si le nouveau cas lié à l’avion du 4 avril faisait partie du personnel naviguant de la compagnie aérienne.

Tous les passagers qui ont été exposés au virus doivent donc « vérifier leur carnet d'immunisation et se faire vacciner immédiatement [s'il y a lieu] », précise l'Agence de la santé publique du Canada, qui recommande deux doses du vaccin pour les personnes nées après 1970, et une dose pour celles nées entre 1957 et 1970 si elles n'ont jamais eu la maladie. Les autorités sanitaires considèrent que les personnes nées avant 1957 sont immunisées contre le virus et qu'elles n'ont donc pas besoin d'être vaccinées.

La maladie des avions

Selon le site Internet d’Astrium (filiale d’Airbus), la rougeole est devenue une des principales maladies infectieuses transmise dans les avions. Le Règlement Sanitaire International mis en place par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) donne aux compagnies aériennes le droit de refuser l'embarquement à toute personne suspecte de maladie contagieuse, droit exercé par les Etats-Unis et le Canada.

Mais encore faut-il repérer les cas de rougeole, qui peuvent s’ignorer eux-mêmes, si les symptômes ne sont pas encore apparus. En réalité, les règles sanitaires liées au transport aérien de personnes malades diffèrent selon chaque compagnie, et ne sont pas toujours d’une grande clarté, comme l’a récemment montré l’actualité. Une femme s’est en effet fait expulser d’un avion de l’Alaska Airline en raison de son cancer et d’un état de santé jugé trop faible, parce qu’elle ne disposait pas d’un certificat médical. Les compagnies aériennes sont soumises à un principe de précaution, parfois difficile à appliquer à la réalité.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité