Publicité

QUESTION D'ACTU

Foyer épidémique dans le Haut-Rhin

Rougeole : les autorités redoutent une contagion dans plusieurs départements

95 cas ont été enregistrés depuis le début de l'année, dont une majorité dans le Haut-Rhin. L'InVs redoute une contagion à d'autres départements.

Rougeole : les autorités redoutent une contagion dans plusieurs départements Lukas Schulze/AP/SIPA

  • Publié 08.05.2015 à 08h36
  • |
  • |
  • |
  • |


La rougeole est toujours active en France. L’Institut national de veille sanitaire (InVS) a publié, ce jeudi, sur son site internet, un bulletin épidémiologique sur le nombre de cas de rougeole déclarés, dans l’Hexagone.
« Entre le 1er janvier et le 30 avril 2015, 95 cas ont été déclarés, dont 62 sont liés à un foyer épidémique en avril dans le Haut-Rhin », explique l’InVS. « Il s’agit du nombre mensuel de cas déclarés le plus élevé depuis juillet 2012 », souligne l’Institut, qui redoute « une diffusion du virus en dehors du département concerné ».

Une maladie contagieuse

La rougeole est une infection virale très contagieuse. Elle se transmet essentiellement par voie aérienne, soit au contact direct d’un malade, soit en raison de sa persistance dans l’air ou sur une surface contaminée par des sécrétions naso-pharyngées. La période d’incubation dure, elle, entre 10 et 12 jours.
L'infection se manifeste par l’apparition d’une fièvre à 38,5°C, d’une toux, rhinite ou conjonctivite (catarrhe oculo-respiratoire) et d’une éruption cutanée. La première cause de décès chez les patients touchés par le virus est la pneumonie chez l’enfant de moins d’un an et l’encéphalite aigüe chez les plus de 20 ans.

Le vaccin trivalent ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole) est recommandé pour prévenir de la maladie. Les enfants de 12 mois doivent recevoir une première dose de vaccin, puis un rappel entre avant leurs deux ans. Un rattrapage est possible jusqu’à 17 ans. Dans les familles non-vaccinées, lorsqu’un enfant est exposé au virus, il doit recevoir une dose de vaccin dans les 72 heures qui suivent, tout comme les professionnels de santé. Depuis 200, la rougeole est redevenue une maladie à « déclaration obligatoire ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Prévenir le risque de contagion

Pour limiter le risque de transmission de la rougeole, l’InVS recommande « une vérification du statut vaccinal et de sa mise à jour avec deux doses de vaccin pour toute personne âgée d’au moins un an et née après 1980 ».
Entre 2008 et 2015, près de 23 500 cas de rougeole ont été déclarés en France, dont près de 15 000 ont été notifiés pour la seule année 2011. Parmi eux, 1 500 cas ont présenté une pneumopathie grave, 34 un complication neurologique et 10 sont décédés.
Même si le nombre de cas a fortement diminué en 2012, puis est resté stable en 2013 et 2014, avec respectivement 859, 259 et 267 cas déclarés, ces chiffres démontrent surtout que le virus est toujours actif dans le pays.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité