Publicité

QUESTION D'ACTU

Etats-Unis

Texas : les sénateurs votent deux mesures anti-avortement

Le Sénat du Texas a voté un projet de loi, visant à protéger les médecins de poursuites judiciaires en cas de naissance d'un enfant handicapé.

Texas : les sénateurs votent deux mesures anti-avortement kenfotos/epictura

  • Publié 23.03.2017 à 23h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Les ONG internationales qui pratiquent l’IVG ou promeuvent son libre accès ne bénéficieront plus d’aides fédérales américaines, a décidé récemment Donald Trump. Mais le nouveau président américain n'est pas le seul opposant à l'avortement outre-Atlantique. Cette semaine, ce sont des élus texans qui se sont tristement illustrés en la matière.

Le Sénat de l'Etat du Texas, à majorité républicaine, a voté lundi deux projets de loi limitant ce droit pour les femmes texanes. Le premier vise à rendre illégal un protocole d'interruption médicale de grossesse, réalisé au cours du deuxième trimestre, qui nécessite l'emploi d'instruments chirurgicaux. Une pratique « barbare », qui « mutile » le fœtus, a déclaré Charles Perry, l'auteur du projet de loi, rapporte The Texas Tribune.

Les médecins échapperont à des poursuites 

Le second texte permettrait aux médecins d'échapper à des poursuites s'ils cachaient des informations à leurs patientes sur de possibles malformations fœtales, de nature à les conduire éventuellement à recourir à l'avortement. « Les enfants nés avec des handicaps doivent avoir les mêmes droits que n'importe quelle personne valide », avait justifié en février dernier le sénateur républicain Brandon Creighton, qui porte le texte. 

« C'est une nouvelle tentative à peine voilée d'empêcher les Texanes d'accéder à leur droit constitutionnel à l'avortement », a dénoncé ce mardi Heather Busby, dans des propos relayés par le Huffington Post. Mais la directrice du Naral Texas, un mouvement pour le droit à l'avortement, ne compte pas en rester là.  

Le résistance En Marche !

Et la résistance s'organise déjà. Lundi, des militantes ont par exemple manifesté leur colère devant le Sénat texan, grimées en « servantes écarlates », du nom de ces personnages du roman de science-fiction de Margaret Atwood, dans lesquelles les femmes ainsi vêtues sont contraintes de donner naissance, contre leur gré.

Pour être appliqués, ces deux textes doivent encore être adoptés par la Chambre des représentants du Texas, à majorité républicaine, puis validés par Greg Abbott, le gouverneur du Texas depuis 2015. Cet avocat de 59 ans, membre du Parti républicain, est connu pour ses positions très hostiles à l'IVG.  

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité