Publicité

QUESTION D'ACTU

Pour adulte

Hépatite B : une liste des personnes prioritaires publiée

La pénurie de vaccins contre l’hépatite B a conduit le Haut conseil de la santé publique à le réserver à l’hôpital et à certains patients.

Hépatite B : une liste des personnes prioritaires publiée tashatuvango/epictura

  • Publié 04.03.2017 à 19h05
  • |
  • |
  • |
  • |


Elle était annoncée il y a quelques mois ; la situation se confirme aujourd’hui. La France fait face à des « tensions d'approvisionnements » du vaccin contre l’hépatite B destiné à l’adulte. Ces difficultés ont mené à une pénurie de vaccins, lequel doit désormais être réservé à l’hôpital et aux « populations prioritaires ».

Les deux vaccins concernés par la pénurie sont l’ENGERIX B 20 (Laboratoire Glaxosmithkline) et HBVAXPRO 10 (MSD Vaccins), qui ne sont plus disponibles en ville. Saisie pour évaluer la situation, la Direction générale de la Santé a indiqué que ces vaccins seraient réservés aux établissements de santé et aux patients non-hospitalisés prioritaires, sur ordonnance.

Liste prioritaire

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a publié un nouvel avis sur son site, dressant la liste des « populations prioritaires ». Il s'agit notamment des professionnels soumis à la vaccination obligatoire (notamment les professionnels de santé), des patients en attente de greffe ou encore des patients dialysés. Les adultes prioritaires sont invités à se rapprocher de leur médecin pour l’obtention d’une ordonnance.

Le HCSP recommande de vacciner les professionnels de santé déjà vaccinés selon les résultats des sérologies et d’effectuer la troisième dose de vaccin après la période de pénurie. Etant données les circonstances, seules deux doses sont ainsi indiquées pour l’immunisation.

Importer les vaccins ?

La pénurie ne concerne pas les vaccins pour enfants. Toutefois, comme le rappelle l'Agence du médicament, les vaccins pédiatriques ne doivent pas être utilisés sur l’adulte. Dans un communiqué, l’ANSM indique qu’elle étudie la possibilité d'importer des vaccins destinés à d'autres marchés européens.

Il y a quelques jours, la Fédération nationale d'aide aux insuffisants rénaux (Fnair) s'était alarmée de cette pénurie de vaccins, indiquant avoir écrit à la ministre de la Santé Marisol Touraine pour avoir plus d'informations sur cette « situation inédite » et sur sa durée.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité