Publicité

QUESTION D'ACTU

Essai randomisé

Migraine : l'acupuncture réduit la fréquence des crises

Une vingtaine de séances d'acupuncture permet de réduire la fréquence des crises de migraine sur le long terme et la prise d'antalgique.

Migraine : l'acupuncture réduit la fréquence des crises AndreyPopov/epictura

  • Publié 21.02.2017 à 13h58
  • |
  • |
  • |
  • |


Des aiguilles contre la migraine ? A en croire une étude publiée dans JAMA Internal Medicine, l’acupuncture permettrait de prévenir les crises et réduirait la prise d’antidouleurs.
Cette médecine chinoise est parée de nombreuses vertus depuis des millénaires. Stimuler les 12 méridiens – voies empruntées par l’énergie vitale dans notre corps – avec des fines aiguilles permettrait de traiter la dépression, l’insomnie ou d'atténuer les douleurs de la fibromyalgie. 

Et selon les nouveaux travaux de chercheurs chinois, cette médecine traditionnelle se présente comme un traitement alternatif pour les patients migraineux. Les médecins ont suivi pendant 24 semaines, près de 250 personnes âgées de 18 à 65 ans souffrant de migraine sans aura. Ces participants se plaignaient de migraine entre 2 et 8 fois par mois.
Aléatoirement, ils ont répartis en 3 groupes : l’un a bénéficié d’acupuncture, un deuxième a reçu sans le savoir un simulacre d’acupuncture (les médecins ont planté des aiguilles mais pas sur les méridiens) et un dernier groupe n’a pas bénéficié de cette thérapie.
Les deux premiers groupes ont participé à 20 séances d’acupuncture au cours desquelles les médecins chinois ont aussi utilisé l’électrostimulation « pour améliorer l’effet antalgique de l’acupuncture », expliquent-ils.


Moins de crises

Près de deux mois après ces sessions, les bénéfices des aiguilles étaient encore palpables. Alors que les volontaires du 1e groupe étaient frappés par 5 crises de migraine en moyenne par mois, ils n’en comptaient plus que 2 après ces séances d’acupuncture. De même, les participants ayant reçu un simulacre d’acupuncture présentaient eux aussi une baisse du nombre de crise (2,1 crises en moins en moyenne).

 

Source : JAMA internal medicine

 


En outre, cet essai clinique randomisé montre que l’acupuncture permet de réduire la durée des crises, ainsi que la prise d’antidouleurs comme l’ibuprofène  Des bénéfices qui se sont maintenus au moins jusqu’à la fin du suivi.

Les médecins notent que 7 patients ont présenté des effets secondaires, dont 5 du groupe « acupuncture ». Certains ont expérimenté une sensation de picotement au niveau de la tête, tandis qu’un autre a présenté un gonflement de la cheville. Des cas d’hémorragies ont également été recensés à l’endroit d’insertion de l’aiguille. La totalité des patients s’est remise de cette mauvaise expérience et tous ont terminé l’étude.


S'ajoute aux traitements standard

Pour les auteurs, cette étude montre que l’acupuncture peut être utile pour les patients souffrant de migraine sans aura, et peut avoir un effet sur le long terme. En juin 2016, la revue Cochrane arrivait aux mêmes conclusions. Après avoir étudié 22 essais totalisant près de 5 000 personnes, les auteurs concluaient à un « effet véritable de l’acupuncture, contrairement au traitement factice ».
Bien que cette action soit « faible », ils indiquaient que « l'addition d'acupuncture au traitement symptomatique des crises réduit la fréquence des maux de tête » et pouvait être « considérée comme une option pour les patients prêts à être traités de cette façon. »

Mais ils soulignaient à cette occasion que « les études à long terme, d'une durée de plus d'un, font défaut ». De leur côté, les chercheurs chinois ajoutent qu’il serait intéressant de comparer l’acupuncture aux traitements médicamenteux standard de la migraine.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité