Publicité

QUESTION D'ACTU

Assises parisiennes de la santé

Infarctus : 1 000 défibrillateurs seront déployés dans Paris

A l’occasion de la clôture des Assises Parisiennes de la Santé, la maire de Paris a annoncé de nouvelles mesures dans la capitale.

Infarctus : 1 000 défibrillateurs seront déployés dans Paris GILE MICHEL/SIPA

  • Publié 20.02.2017 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Ils vont faire partie du décor parisien. Dans la capitale, 1000 défibrillateurs vont être déployés au sein de l’espace public. La maire de la ville, Anne Hidalgo, l’a annoncé ce lundi à l’occasion de la clôture des Assises Parisiennes de la Santé.

Pour prévenir les morts subites, les défibrillateurs seront déployés dans les cinq ans. « Ils seront installés devant chaque pharmacie, dans les parcs ou encore sur les rives de Seine. Ils seront un outil concret et utile face aux accidents cardiaques », a fait valoir Anne Hidalgo.

Un espace santé jeunes

La maire a également annoncé la création d’un espace prévention santé dédié aux jeunes, dans le centre de Paris. « Il permettra aux jeunes Parisiens de dialoguer avec des professionnels sur des sujets parfois compliqués à aborder en famille comme la drogue, l’alcool, le tabac ou la sexualité », a-t-elle souligné.

Pendant dix mois, professionnels, associations, citoyens, organisations représentatives et élus ont débattu des problématiques de santé qui se posent à Paris pour aboutir à plusieurs objectifs communs : améliorer la santé des Parisiens, réduire les inégalités sociales, territoriales et environnementales de santé, et renforcer la prévention des maladies.

Cette concertation a été clôturée ce lundi par Anne Hidalgo et son adjoint à la santé, Bernard Jomier. Dans son discours, la Maire de Paris a salué « une première étape fondamentale, qui a permis d’identifier et de comprendre les besoins des habitants de façon fine, précise et lucide ».

"Contrat Local de Santé"

« Le travail entrepris ensemble sera approfondi et prolongé sans attendre, par la signature d’un Contrat Local de Santé avec l’Agence Régionale de Santé. Il sera le marqueur d’une évolution vers une véritable politique parisienne de santé publique territorialisée », a-t-elle détaillé.

La Ville de Paris va aussi pérenniser le dispositif d’aide à l’installation des jeunes médecins et professionnels de santé « PARIS MED », expérimenté avec succès depuis un an et qui a déjà permis l’installation de plusieurs cabinets médicaux. Enfin, elle continuera à proposer des formations gratuites aux gestes qui sauvent, « avec l’objectif d’initier 25 000 Parisiens par an ».

Les Assises Parisiennes de la Santé seront désormais déclinées chaque année, sous la forme d’une « Semaine Parisienne de la Santé ». Elle permettra de pérenniser cette démarche de démocratie sanitaire qui a été plébiscitée par les professionnels du secteur

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité