Publicité

QUESTION D'ACTU

Journal officiel

Grippe aviaire : l'abattage préventif touche 415 communes

54 communes de plus devront organiser l'abattage préventif des oiseaux d'élevage. La mesure est censée limiter la propagation de la grippe aviaire H5N8.

Grippe aviaire : l'abattage préventif touche 415 communes Argument/epictura

  • Publié 07.02.2017 à 16h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Le décompte continue. Le Journal officiel du 7 février élargit une nouvelle fois le périmètre des abattages préventifs. 54 communes sont ajoutées à la liste. Les élevages concernés devront éliminer la totalité de leurs oiseaux afin d’éviter la propagation du virus de la grippe aviaire.

Un seuil supplémentaire est franchi : ce sont désormais 415 communes qui sont visées par cette mesure. L’immense majorité se situe dans le Gers et les Landes. Ces abattages « ont pour objectif de frapper un grand coup pour faire baisser la pression et éviter les transmissions du virus entre élevages », comme le rappelle Monique Eloit, directrice générale de l’OIE – dans des propos rapportés par l’AFP.

21 cas sauvages

Si ces mesures ont ralenti l’épizootie, le virus hautement pathogène H5N8 circule toujours au sein de l’Hexagone. Au 7 février, 221 foyers ont été recensés – principalement dans les Landes et le Gers. C’est 21 de plus par rapport à la semaine précédente. La propagation du virus au sein de la faune sauvage n’améliore pas le bilan : 21 cas ont été signalés aux autorités compétentes.

Les pays voisins ne sont pas épargnés : 880 foyers ont été signalés au 25 janvier en Europe. D’autres souches circulent sur le continent européen, toutes de type H5. Cette souche est elle aussi hautement pathogène.


Source : Plateforme ESA

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité