Publicité

QUESTION D'ACTU

A 24 ans

Ovaire congelé à 9 ans : Moaza Al Matrooshi devient maman

Une femme de 24 ans, dont le tissu ovarien avait été congelé lorsqu'elle avait 9 ans, a donné naissance à un petit garçon à Londres. C'est une première mondiale. 

Ovaire congelé à 9 ans : Moaza Al Matrooshi devient maman Moaza Al Matrooshi et son enfant - Capture d'écran vidéo YouTube

  • Publié 17.12.2016 à 10h51
  • |
  • |
  • |
  • |


L'histoire de Moaza Al Matrooshi est qualifiée de miracle de la médecine par les médias britanniques. Cette jeune femme de 24 ans, dont le tissu ovarien avait été congelé lorsqu'elle avait 9 ans, a donné naissance à son premier enfant au Portland Hospitalor Women and Children (Londres), a annoncé l'université de Leeds (Angleterre) jeudi dernier. 

« C'est la première fois que la procédure réussit sur une fille prépubère », s'est félicitée dans le communiqué la Pr Helen Picton, qui avait congelé en 2001 le tissu ovarien de Moaza Al Matrooshi.

Depuis sa naissance, la désormais maman souffrait de thalassémie, une maladie du sang liée à un défaut de fabrication de l’hémoglobine. A cause de cette pathologie, Moaza Al Matrooshi a dû subir une chimiothérapie qui pouvait affecter sa fertilité. En prévention, les médecins ont donc retiré puis congelé son ovaire droit afin de préserver ses chances d'être mère un jour. Les tissus de cet ovaire ont ensuite été réimplantés en 2015 et ont permis à la jeune femme de tomber enceinte.

Une première mondiale 

Et cette grossesse est bel et bien un miracle, puisqu'on apprend sur la BBC que la chimiothérapie avait eu pour conséquence de faire entrer la jeune femme en ménopause alors qu'elle venait à peine d'avoir 20 ans. Mais l'an dernier, des chirurgiens danois ont transplanté 5 morceaux de tissu ovarien dans son corps (4 sur son ovaire gauche et un sur son utérus), et « après la transplantation, ses niveaux d'hormones ont commencé à revenir à la normale. Elle a commencé à ovuler et sa fertilité a été restaurée ». Pour maximiser leurs chances d'enfanter, la jeune femme et son mari ont enfin subi un traitement de fécondation in vitro. Trois embryons ont été produits et deux ont été implantés au début de l'année 2016, détaille l'université de Leeds.

Une joie non dissimulée pour l'établissement car cette prouesse est tout simplement une première mondiale. « Au total dans le monde, plus de 60 bébés sont nés de femmes qui ont vu leur fertilité restaurée, mais Moaza est le premier cas d'une congélation prépubère et le premier pour une patiente traitée pour une bêta-thalassémie », précise en effet la Pr Helen Picton dans la presse anglaise. Le Pr Adam Balen, président de la British Fertility Society, s'est aussi félicité de la naissance de « ce premier bébé né de tissus ovariens congelés prélevés sur une fille avant sa puberté et réimplantés à l'âge adulte ».

En France, la greffe d'ovaire a déjà été pratiquée. Elle a même permis de donner naissance récemment à un petit garçon au CHU de Toulouse. Mais les conditions de l'intervention étaient différentes. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité