Publicité

QUESTION D'ACTU

Pour raison de santé

Collectivités territoriales : le taux d’absentéisme grimpe de 26 %

Le taux d'absence des agents des collectivités territoriales pour raison de santé a nettement progressé en 8 ans. Il s'élevait à 9,3 % en 2015, selon une enquête Sofaxis.

Collectivités territoriales : le taux d’absentéisme grimpe de 26 % perig76/epictura

  • Publié 29.11.2016 à 18h34
  • |
  • |
  • |
  • |


C'est une croissance continue qui ne semble pas prête de s'arrêter. En huit ans, le taux d’absence des agents des collectivités territoriales a explosé de 26 % ! La seizième édition du Panorama Sofaxis des absences au travail pour raison de santé relève que le taux d’absentéisme dans les collectivités territoriales s’élève en moyenne à 9,3 % en 2015.

Et si la mise en œuvre du jour de carence avait entraîné une relative baisse des indicateurs d’absence pour les maladies ordinaires en 2012 et 2013, les absences dépassent en 2015 les taux de 2011. La maladie ordinaire représente le premier facteur d’absence pour raison de santé. Sa part varie entre 41 et 47 % du taux d’absentéisme chaque année. La longue maladie/longue durée représente environ un tiers du taux d’absentéisme global, l’accident du travail de 12 à 15 % et la maternité environ 10 %.

2 067 € en moyenne par agent

Côté hausse, c'est l’accident du travail qui affiche la plus forte progression (+ 52 % depuis 2007). Et seules les absences pour maternité ont diminué. Dans un communiqué, Sofaxis écrit que « le vieillissement de la population explique en grande partie l’augmentation de la durée de ces arrêts ». Elle a progressé, en moyenne, de 5 % entre 2007 et 2015. En passant de 34 à 36 jours en 8 ans, retrouvant son niveau de 2010. La fréquence des arrêts atteint 72 arrêts pour 100 agents (60 arrêts en 2014).

44 % d’agents ont été absents au moins une fois en 2015 (contre 42 % en 2014). 75 % d’entre eux l’ont été pour cause de maladie ordinaire (14 % pour accident du travail). Enfin, le coût moyen des absences s’élève à 2 067 € en moyenne par agent employé en 2015. La maladie ordinaire représente un coût moyen de 1 150 € tandis que les arrêts pour longue maladie représentent en moyenne 65 000 €.

Plus d'arrêts dans les grands collectivités 

Sur le profil de ces fonctionnaires en petite forme, Sofaxis précise que « tous les agents, quel que soit leur âge, peuvent à un moment ou un autre, être confrontés à une incapacité temporaire et se trouver contraints de s’arrêter, plusieurs mois durant, y compris en début de carrière ». Mais l'âge est probablement une des causes des absences et de leur durée. « Ainsi, les agents de 55 ans et plus s'arrêtent près de deux fois plus longtemps que ceux de 25 à 34 ans. La durée de leurs arrêts est 2,2 fois plus importante que celle de leurs collègues de moins de 25 ans », souligne le courtier en assurance des collectivités territoriales et des établissements de santé.

Enfin, on apprend par ce dernier que « les tendances générales observées se confirment dans les collectivités de moins de 3 000 habitants : plus d’agents sont absents, plus souvent et plus longtemps ». « La taille de l’effectif influence les absences pour raison de santé, les agents sont plus de deux fois plus nombreux à s’arrêter dans les grandes collectivités », conclut-il.

(1) La population concernée par le Panorama Sofaxis regroupe un échantillon de 367 895 agents affiliés à la CNRACL, répartis dans 18 339 collectivités assurées, pour toutes les natures d’arrêt. Le champ d’étude est constitué par l’ensemble des arrêts de travail déclarés entre 2007 et 2015

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité