Publicité

QUESTION D'ACTU

Primaire de la droite

Santé : ce qui sépare Alain Juppé de François Fillon

VIDEO - A la veille du dernier débat, les porte-paroles santé des finalistes confrontent leurs propositions sur l’avenir du système de santé. 

Santé : ce qui sépare Alain Juppé de François Fillon Capture d'écran du débat (Pourquoidocteur/TDR)

  • Publié 23.11.2016 à 22h54
  • |
  • |
  • |
  • |


Le dernier débat télévisé de la primaire de la droite et du centre aura lieu ce jeudi. Il opposera les deux finalistes : François Fillon et Alain Juppé. Deux candidats qui n'ont quasi pas parlé de la santé au cours de leurs dernières joutes oratoires.
Pour connaître leurs intentions sur l'avenir du système de santé, Pourquoidocteur a organisé un débat entre leurs porte-paroles dans le domaine.
Dominique Stoppa-Lyonnet, responsable du service de génétique à l'Institut Curie à  Paris et élue du 5e arrondissement de la capitale, défend les couleurs de François Fillon et Jean Leonetti, cardiologue, député-maire d'Antibes, soutient Alain Juppé.
Tous deux médecins ont confronté leurs propositions sur l’avenir de l’hôpital, l’évolution de la prise en charge par l’Assurance maladie, et les déserts médicaux. Face aux experts, aux internautes et aux journalistes, ils ont eu 60 minutes pour convaincre. Et aussi pour s'opposer. Voilà ce qui les différencie.

Travailler plus sans gagner plus 

François Fillon veut par exemple mettre fin aux 35 heures pour les fonctionnaires. Et l'hôpital est concerné d'après le Pr Dominique Stoppa-Lyonnet. Les professionnels de santé en feront les frais. L'oncogénéticienne a en effet expliqué que ces derniers devront travailler 39 heures mais payées 37 heures. La proposition est encore floue.

Pour Jean Leonetti, c'est déjà un point de divergence important entre les deux programmes. Selon lui, « on ne peut pas dire à une infirmière compte tenu du contexte actuel : "tu feras 39 heures mais je t'en payerai que 35" ». Le maire d'Antibes a par ailleurs souligné que François Fillon prévoyait de ne pas remplacer 500 000 fonctionnaires (avec l'hôpital dans ce calcul) et d'allonger l'âge du départ à la retraite. Pour l'auteur de la loi sur la fin de la vie, les professionnels de santé seront tout simplement « victimes de la triple peine ».

Redéfinir les paniers de soins 

François Fillon veut également responsabiliser les patients en revoyant les rôles respectifs de l'Assurance maladie et des complémentaires. Concrètement, le Pr Stoppa-Lyonnet confirme que l'idée est de redéfinir le panier de soins actuel, Le premier, dit solidaire, serait pris en charge par l'Assurance maladie « pour les maladies graves, et les maladies de longue durée ».

A côté, un panier de soins individuel, pris en charge par l'assuré ou un organisme complémentaire, comprendrait les autres maladies bénignes, comme le rhume, la grippe ou les premières consultations. « Mais tout n'est pas écrit, tout est à améliorer », a précisé Dominique Stoppa-Lyonnet. Elle indique par exemple que « les maladies pédiatriques devraient rester remboursées par l'Assurance maladie obligatoire ».

Derrière cette réforme, il y a bien évidemment l'idée d'augmenter la participation des complémentaires santé qui, à l'heure actuelle, ne gèrent que 13,5 % des dépenses de santé. Alain Juppé veut lui maintenir le niveau de protection actuelle, d'environ 75 % pour la protection publique.
Jean Leonetti trouve en effet que « le reste à charge est déjà très inégal entre les Français ». Il a d'ailleurs raillé les difficultés pour François Fillon de définir quels soins allaient être délégués à l'Assurance maladie obligatoire et ceux qui relèvent des complémentaires.

A part ces deux points de divergence importants, force est de constater qu’il y a dans les programmes santé des mesures phares très similaires. On peut citer l'abrogation du tiers payant généralisé, la restructuration de l’hôpital, et la réaffirmation de la médecine libérale.

Retrouvez notre débat entre les porte-paroles santé des deux finalistes
de la primaire de la droite.
Dominique Stoppa-Lyonnet pour François Fillon et Jean Leonetti pour Alain Juppé 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité