Publicité

QUESTION D'ACTU

Gaetan Dugas

Sida : le mythe du patient zéro s'écroule

Le Québécois Gaetan Dugas n'est pas le responsable de l'épidémie de Sida aux Etats-Unis. Le virus est arrivé à New York dans les années 1970 avant de se répandre dans la pays. 

Sida : le mythe du patient zéro s'écroule Capture d'écran vidéo Youtube - "Patient Zero" Randy Shilts Interview, 1987 - HIV AIDS

  • Publié 28.10.2016 à 12h13
  • |
  • |
  • |
  • |


Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est arrivé aux Etats-Unis dans les années 1970 à New York, révèle une étude publiée dans Nature. Une preuve qui disculpe une nouvelle fois Gaetan Dugas, décédé en 1984 et désigné depuis plus de 3 décennies comme le « patient zéro ».

Les premiers soupçons autour du steward québécois surgissent en 1982 alors qu’il participe à une étude sur les premiers malades du Sida menée par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC). Un lien entre lui et 40 des 248 premiers cas de Sida diagnostiqués aux Etats-Unis est alors établi.

Cinq plus tard, le journaliste américain Randy Shilts affirme que le trentenaire canadien est à l’origine de l’épidémie de Sida qui sévit outre-Atlantique. Mais de nombreux chercheurs ne croient pas à cette hypothèse. C’est notamment le cas du biologiste Michael Worobey qui tente depuis des années de retracer l’arrivée du virus. Ses récents travaux prouvent à nouveau que Gaetan Dugas n’est pas le patient originel.


Dix ans sans être repéré

Pour aboutir à cette conclusion, les chercheurs de l’université d’Arizona ont analysé plus de 2 000 échantillons sanguins prélevés entre 1978 et 1979 et conservés depuis plus de 40 ans. Grâce à ces analyses, ils ont pu décoder les séquences génétiques du virus et découvrir où et quand il est arrivé outre-Atlantique.

Après avoir quitté le continent africain et débarqué dans les Caraïbes à la fin des années 1960, le VIH a d’abord touché la ville de New York, puis s’est propagé à tout le pays, notamment à San Francisco. En reconstruisant le parcours de ce virus mortel, les chercheurs révèlent que le VIH a activement circulé aux Etats-Unis, sans être repéré, dix ans avant la déclaration de l’épidémie en 1981. « A New York City, le virus a rencontré une population qui a joué le rôle d’étincelle, provoquant une épidémie bien plus intense et rapide, capable d’infecter suffisamment de monde pour attirer l’attention pour la première fois », explique Michael Worobey.

Infecté entre 1975 et 1977, Gaetan Dugas n'est donc pas celui qui a rapporté le VIH d'Haïti à New York. Il n'a pas non plus facilité la propagation du virus aux Etats-Unis. Il a simplement été l'une des milliers de victimes de cette épidémie. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité