Publicité

QUESTION D'ACTU

Tumeur

Etats-Unis : un bébé naît deux fois pour être sauvé

VIDEO - Au Texas, un bébé atteint d’une tumeur au coccyx a dû être sorti du ventre de sa mère pour être opéré avant d’y être réintroduit.

Etats-Unis : un bébé naît deux fois pour être sauvé nenovbrothers/epictura

  • Publié 25.10.2016 à 23h46
  • |
  • |
  • |
  • |


Au Texas, une petite fille est née deux fois. Une première fois à 23 semaines et cinq jours ; une seconde fois, à terme. La chaîne CNN se fait l’écho de la naissance extraordinaire de LynLee, petite fille atteinte d’une tumeur au coccyx et opérée alors qu’elle n’était encore qu’un fœtus, puis réintroduite dans le ventre de sa mère.

Le diagnostic est tombé alors que la mère en était à sa 16e semaine de grossesse. Cette pathologie du fœtus assez rare est habituellement opérée post-partum ; toutefois, la tumeur grossissait à tel point qu’elle pompait tout le sang destiné au fœtus et menaçait sa survie. En effet, à 23 semaines, elle avait atteint presque la même taille que le fœtus.
 

Le bébé «complètement dehors »

Les médecins ont donc décidé d’opérer le bébé à l’intérieur du ventre de sa mère, dont ils ont incisé l’utérus afin d’extraire le fœtus. L’opération a duré cinq heures mais le bébé n’a été sorti de l’utérus que 20 minutes.

La tumeur était tellement volumineuse qu’il a fallu réaliser une « énorme » incision, précise l’équipe médicale du Texas Children's Hospital, qui décrit ce moment critique : le fœtus « pend en l’air… Il est complètement dehors, et tout le liquide amniotique se met à tomber, ce qui peut être absolument dramatique ». Au cours de l’intervention, le cœur de LynLee s’est mis à battre de plus en plus lentement. « En principe, il s’est même arrêté ».

Les chirurgiens expliquent que l’intervention a pu être accomplie avec succès grâce au médecin spécialiste du cœur, présent pendant l’opération, qui a fourni le médicament adéquat et transféré la bonne quantité de liquide amniotique, permettant ainsi aux chirurgiens de poursuivre leur travail.

Douze semaines plus tard, LynLee est née - pour de bon, cette fois. Les ennuis n’étaient pas tout à fait finis pour elle : à huit jours, elle a dû subir une nouvelle intervention pour retirer le reste de la tumeur, avec succès. Elle a pu retrouver sa famille et découvrir son nouveau domicile ; elle se trouve actuellement dans un état de santé « parfait ». 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité