Publicité

QUESTION D'ACTU

Déjà 6 lycéens touchés

Tuberculose : 1 800 personnes bientôt dépistées à Anglet

L’Agence Régionale de Santé Nouvelle Aquitaine a recensé plusieurs cas de tuberculose survenus chez des élèves d'un lycée d’Anglet. Un dépistage sur 1 800 personnes est prévu.

Tuberculose : 1 800 personnes bientôt dépistées à Anglet lmel900/epictura

  • Publié 22.10.2016 à 10h41
  • |
  • |
  • |
  • |


Après la méningite à Bègles (Gironde), les mauvaise nouvelles s'accumulent en région Nouvelle-Aquitaine. Entre les mois de mai et octobre 2016, quatre cas de tuberculose pulmonaire ont été confirmés chez des élèves du lycée Cantau d’Anglet (Gironde), rapporte ce jeudi l’Agence régionale de santé locale. Les élèves touchés par la tuberculose auraient été contaminés par l’un de leur camarade, qui aurait lui-même contracté la maladie lors d’un séjour à l’étranger.

Face à cette situation de cas groupés et conformément aux recommandations en vigueur, un dépistage d’un premier cercle de contacts des trois classes concernées (élèves, enseignants, intervenants et surveillants, soit près de cent personnes) a été mis en place le 7 octobre 2016 par le Centre de lutte anti-tuberculeuse (CLAT) du centre hospitalier de Bayonne. Deux nouveaux cas ont ainsi été identifiés parmi les élèves de ces classes et un autre cas suspect est en cours d’investigation. Ces élèves bénéficient actuellement d’une prise en charge médicale adaptée.

Disparités régionales

La tuberculose est une des maladies contagieuses les plus meurtrières au monde avec 2 millions de morts en 2015. Elle se transmet par voie aérienne (toux, éternuements…) et se soigne avec des antibiotiques adaptés. Elle se manifeste par la persistance de certains symptômes pulmonaires (toux, difficultés ou douleurs respiratoires, crachats…) ou généraux (fièvre, sueurs nocturnes, amaigrissement anormal…). La tuberculose affecte préférentiellement les personnes les plus vulnérables (immunodéprimés, enfants en bas âge…). Heureusement, sa fréquence diminue chaque année en France, avec 7 nouveaux cas pour 100 000 habitants.
De fortes disparités existent toutefois selon les régions avec une prédominance en Ile-de-France, PACA et Rhône-Alpes, en particulier chez les personnes précarisées.


Un dépistage élargi prévu 

Par mesure de prévention, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine (1) a décidé d’organiser un dépistage anti-tuberculeux élargi à l’ensemble des élèves et du personnel du lycée Cantau d’Anglet, soit 1 800 personnes environ. Les modalités pratiques de ce dépistage seront précisées très prochainement.

Mais en attendant, Claude Olive, le maire LR d'Anglet, a donné quelques précisions au micro de BFMTV : « Ils sont en train de mettre en place tous les moyens. Il faut des camions pour venir faire des radios pulmonaires et du personnel soignant pour faire des prélèvements de sang, de manière à ce que l'on puisse très vite endiguer tout ça ». 

Enfin, un courrier d’information va être envoyé à l’ensemble des familles d’élèves et au personnel de ce lycée afin de les informer que ce dépistage sera mis en place au sein de l’établissement au retour des vacances scolaires. Les professionnels de santé libéraux ont également été informés par courrier. « Dans l’attente de ce dépistage, les élèves et personnels de l’établissement peuvent consulter leur médecin traitant », conclut l'ARS.

(1) En lien avec le préfet des Pyrénées Atlantiques, les opérateurs de terrain (CLAT, Centre hospitalier de Bayonne, service de santé scolaire) et la Direction des services départementaux de l’éducation nationale (DSDEN), 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité