Publicité

QUESTION D'ACTU

Rapport de l'OMS

Tuberculose : près de 2 millions de morts en 2015

L'épidémie mondiale de tuberculose reste difficile à maîtriser. Pour réussir à l'éradiquer en 2030, l'OMS appelle tous les pays à intensifier la prévention et la prise en charge des malades. 

Tuberculose : près de 2 millions de morts en 2015 Lorrie Graham/Flickr

  • Publié 14.10.2016 à 16h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que 3 millions de personnes atteintes de la tuberculose ont été sauvées en 2015, ce fléau est bien plus important que prévu, avertit un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) rendu public ce jeudi. 
Les pays qui s’étaient engagés à réduire de 90 % le nombre de morts et de 80 % le nombre de nouveaux cas d’ici 2030 doivent donc intensifier leur lutte contre la tuberculose, affirme l’agence onusienne.

« Nous devons mener une rude bataille pour atteindre les objectifs mondiaux pour la tuberculose, a déclaré le Dr Margaret Chan, directrice générale de l’OMS. Nous devons redoubler d’efforts ou bien les pays continuerons à courir après cette épidémie meurtrière et n’atteindrons pas ces ambitieux objectifs ».


Stable depuis 2014

Si l’OMS fait preuve de gravité, c’est que les nouvelles données ne sont pas rassurantes. Avec 10,4 millions de nouveaux cas en 2015, la prévalence de la tuberculose est plus élevée qu'en 2014. Plus de 60 % d’entre eux se concentrent dans seulement 6 pays : l’Inde qui porte le plus lourd tribut, l’Indonésie, la Chine, le Nigéria, le Pakistan et l’Afrique du Sud.

De même, la mortalité ne semble pas afficher de baisse. En 2015, 1,8 millions de personnes sont mortes de cette pathologie infectieuse qui s’attaque aux poumons, soit plus de 300 000 de plus qu’en 2014. Et bien qu’en 15 ans, le nombre de morts ait chuté de 22 %, la tuberculose reste l’une des maladies les plus meurtrière, devant le sida et le paludisme.


Combattre les formes résistantes

Derrière ces chiffres vertigineux se cache le nouvel enjeu du combat contre la tuberculose : les formes multirésistantes. Quelques 480 000 patients ont contracté une tuberculose résistante aux antituberculeux standards les plus efficaces, en particulier en Inde, Chine et Russie qui comptent plus de la moitié des cas. Mais seulement un sur cinq a pu bénéficier des traitements de seconde intention, ce qui contribue à des taux de guérison faible avoisinant les 50 %.

Des échecs qui pourraient être dus au manque d’investissement dans la prévention et la prise en charge de la tuberculose. Pour les pays à faibles revenus, l’OMS estime avoir besoin de 8,3 milliards de dollars en 2016 mais il lui manque encore 2 milliards. D’ici 2020, il pourrait manquer 6 milliards de dollars d’investissement selon l’agence.

« Les progrès lamentables de la réponse à la tuberculose sont une tragédie pour des millions de personnes, a déploré le Dr Mario Raviglione, directeur du programme mondiale contre la tuberculose à l’OMS. Pour sauver plus de vies dès maintenant, nous devons utiliser les nouveaux tests rapides et traitements chez ceux qui ont en besoin. Les actions et investissements actuels sont loin de suffire. Le monde a finalement pris conscience de la menace de l’antibiorésistance, il est maintenant temps d’accélérer la lutte contre les tuberculoses mutlirésistantes ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité