Publicité

QUESTION D'ACTU

Etats-Unis

Un médecin poursuivi pour avoir inséminé 50 patientes avec son sperme

Un spécialiste de la fertilité est accusé d’avoir utilisé sa propre semence pour inséminer une cinquantaine de patientes désireuses d’avoir un enfant.

Un médecin poursuivi pour avoir inséminé 50 patientes avec son sperme odua/epictura

  • Publié 19.09.2016 à 19h09
  • |
  • |
  • |
  • |


Générosité déplacée ou narcissisme démesuré ? A la barre, le Dr Donald J. Cline se défend d’avoir mal agi. « J’avais le sentiment d’aider ces femmes, qui voulaient vraiment un bébé », explique ce spécialiste de la fertilité, qui comparaissait ce vendredi devant la justice de l'Etat de l'Indiana (Etats-Unis).

Les faits sont relatés par la chaîne locale Fox 59. A 77 ans, ce médecin retraité est accusé d’avoir inséminé jusqu’à 50 patientes de sa clinique pendant l'exercice de sa profession… avec sa propre semence. Les femmes, désireuses d’avoir un enfant, étaient supposées recevoir le sperme d’un donneur anonyme, issu d’une banque.

Soupçons

Le pot aux roses a été découvert en 2014 lorsque l’un des enfants issu de cette procréation médicalement assistée tente d’en savoir davantage sur sa filiation. Face au refus manifeste du médecin de coopérer à sa quête, elle décide de réaliser un test ADN auprès d’une société spécialisée dans le décodage du génome. Ces entreprises qui explosent à travers le monde proposent un bilan génétique et une mise en relation des usagers, à partir d'un échantillon de salive.

La jeune femme a alors la surprise de découvrir des liens de parenté avec huit autres utilisateurs du service. De nouveaux tests lui permettent de confirmer l’existence de cette grande fratrie.

Les examens génétiques ont par la suite révélé que ces frères et sœurs avaient tous des mères inséminées dans les années 1970-1980, dans la clinique où officiait le Dr Cline. Quatre femmes ont décidé de porter plainte auprès du procureur général de l'Indiana.

Après avoir fermement nié les faits, le médecin a fini par rencontrer ses enfants et reconnaître qu’il avait bien utilisé son sperme, et ce, jusqu’à 50 fois, rapporte Fox59. Il agissait ainsi parce qu’il n'avait « pas toujours du sperme frais à disposition », a-t-il assuré.

Donald J. Cline est poursuivi pour obstruction à la justice. Il est accusé d'avoir présenté de faux documents, avec l'intention de tromper les autorités pendant une enquête officielle. Le chef d'accusation retenu contre lui porte en effet sur son mensonge initial au procureur. Lors de son procès, il a plaidé non coupable.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité