Publicité

QUESTION D'ACTU

Perturbateur endocrinien

Bisphénol A : les tickets de caisse mis en cause

Des quantités de bisphénol A ont été retrouvées dans l’organisme de personnes ayant été en contact avec des tickets de caisse.

Bisphénol A : les tickets de caisse mis en cause elenathewise/epictura

  • Publié 16.08.2016 à 17h10
  • |
  • |
  • |
  • |


On a l’habitude de les froisser dans le creux de la main en sortant du magasin, et c’est une erreur. Les tickets de caisse sont imprégnés de bisphénol A, une substance chimique connue pour perturber le système hormonal. Une étude publiée dans la revue PLOS One montre que ce composé toxique pénètre l’organisme en très peu de temps.L
Les chercheurs ont en effet observé ce qu’il se passait lorsque les participants de l’étude étaient en contact avec des tickets de caisse après s’être lavés les mains au gel hydroalcoolique, et avant de déguster une platée de frites.

Selon les résultats de ces travaux, il ne faut pas plus de 90 minutes au bisphénol A pour coloniser l’organisme humain. Au bout de ce laps de temps, les auteurs ont décelé des « quantités substantielles » de la substance dans le sang et les urines des participants.

Interdits en France

Pour les chercheurs, ces résultats montrent la nécessité d’interdire le bisphénol A dans les produits de consommation courante, tels que les tickets de caisse – mais la liste des produits concernés est longue (cosmétiques, contenants alimentaires, plastiques…).

La France a engagé de telles mesures d’interdiction. Le bisphénol A est désormais banni de tous les produits de consommation depuis 2015 mais une enquête menée cet été par l’Association Santé Environnement France (Asef) montre que certaines canettes et boîtes de conserve en contiennent toujours. En revanche, les biberons testés ne contenaient pas de trace de la substance.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité