Publicité

QUESTION D'ACTU

Expérimenté au Kenya

Malaria : un piège odorant contre les moustiques

Simuler l’odeur corporelle humaine pour piéger les moustiques porteurs de la malaria, c'est la stratégie testée avec succès pendant trois ans au Kenya.

Malaria : un piège odorant contre les moustiques tramontina/epictura

  • Publié 14.08.2016 à 09h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Mimer l’homme pour tromper l’insecte. Des scientifiques ont conçu un piège à moustiques qui utilise l’odeur corporelle humaine pour attirer les insectes porteurs de la malaria, faisant ainsi diminuer le nombre de personnes atteintes par la maladie. L’expérience, menée pendant trois ans sur l’île de Rusinga (Kenya), est relatée dans le Lancet.

70 % des moustiques attrapés

Ces appâts à l’odeur synthétique ont permis d’attraper 70 % de la population locale de moustiques porteurs de malaria et faire ainsi chuter les cas de maladie de 30 % parmi  les ménages qui les emploient, d’après les résultats de cette étude.

Les recherches ont été réalisées avec la participation des 25 000 habitants de l’île. Les appâts fonctionnaient à l’électricité grâce à des panneaux solaires installés pour l’étude. Ils ont été fixés dehors ou à l’intérieur des foyers, en plus des moustiquaires et des médicaments anti-malaria.

Efficace contre Zika ? 

« Chaque minute, un enfant décède de la malaria, rappellent les auteurs, cités par un communiqué de Wageningen (Pays-Bas), à l’origine de la recherche. Cette maladie coûte 12 milliards de dollars chaque année à l’Afrique ». Il n’existe actuellement aucun vaccin contre la malaria ; en 2015,  438 000 personnes en sont décédées, majoritairement des enfants de moins de cinq ans, selon l’OMS.

« Le piège odorant peut aussi offrir une solution pour des maladies comme la dengue ou le virus zika », assurent par ailleurs les chercheurs .

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité