Publicité

QUESTION D'ACTU

Elevage de canards

Dordogne : deux foyers de grippe aviaire détectés

Malgré le vide sanitaire imposé en avril dernier, un deuxième foyer de grippe aviaire a été recensé en Dordogne dans un élevage de canards. Tous les animaux vont être abattus. 

Dordogne : deux foyers de grippe aviaire détectés Markit/epictura

  • Publié 26.07.2016 à 21h05
  • |
  • |
  • |
  • |


Un nouveau foyer de grippe aviaire a été découvert en Dordogne, a annoncé lundi la Préfecture. Il s’agit d’un élevage de canard situé sur la commune de La Dornac, non loin du premier foyer signalé le 19 juillet.

Ce nouveau cas a été détecté lors de contrôles sanitaires mis en place dans un rayon de 10 km autour de l’exploitation élevant plus de 4 000 poulets. « L’abattage des animaux de ce foyer incident est en cours », a indiqué la Préfecture sans préciser le nombre de palmipèdes concernés.

Pour l’heure, rien ne permet de dire quel élevage a contaminé l’autre. Une enquête a donc été lancée pour déterminer la nature précise du lien épidémiologique entre ces deux foyers. Elle permettra également de savoir si le virus était encore présent dans l'exploitation, s'il a été transmis aux animaux par un oiseau migrateur ou apporté par le lot de canetons.


Des contrôles vétérinaires systématiques

Outre l’abattage de l’élevage, la détection de ce nouveau foyer sporadique entraîne la mise en place d’un périmètre réglementé : une zone de protection de 3 km autour de l’exploitation incriminée ainsi qu’une zone de surveillance de 10 km. En outre, tous les détenteurs (particuliers et professionnels) de palmipèdes feront l’objet d’une surveillance vétérinaire systématique.

C’est le 3ème élevage contaminé par l’influenza aviaire – deux en Dordogne et un en Aveyron - deux mois après le vide sanitaire mis en place pour assainir les élevages de 18 départements du Sud-Ouest. Durant un mois, un millier d’élevages sont restés vides avant d’être désinfectés de fond en comble. Les exploitations ont ensuite été repeuplées petit à petit à partir de mi-mai dans des conditions biosanitaires drastiques. Mais le virus H5N1 persiste. L’éradication de la grippe aviaire s’annonce plus difficile qu’on ne le pensait.

Depuis novembre dernier, 80 cas d'influenza aviaire ont été rapportés dans 8 départements du Sud-Ouest. Une épidémie sans précèdent en France.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité