Publicité

QUESTION D'ACTU

Chez la souris

Obésité : les édulcorants ne diminuent pas l'envie de sucre

L'envie de manger du sucre est contrôlée par un réseau neuronal spécifique. Activées par le manque de glucides, ces cellules ne sont cependant pas sensibles aux édulcorants.  

Obésité : les édulcorants ne diminuent pas l'envie de sucre 100502500/epictura

  • Publié 22.06.2016 à 17h46
  • |
  • |
  • |
  • |


Les édulcorants ne réduisent pas l'envie de sucre. C'est ce que montre une étude réalisée par des scientifiques de l'université de Lausanne (Suisse). Les chercheurs ont découvert une population de neurones impliquée dans l'envie de manger des aliments sucrés, chez la souris. Leurs travaux, publiés dans la revue Nature Neuroscience, montrent que ce réseau neuronal n'est pas activé par les édulcorants. 

Le cerveau est l'organe qui consomme le plus d'énergie dans notre corps, et le glucose est sa principale source d'énergie. Il contrôle les mécanismes qui participent à la régulation du taux de glucose sanguin mais aussi le comportement de recherche d'aliments sucrés. 

Des neurones activés par le manque de glucose

Les chercheurs suisses ont identifié un réseau neuronal qui est directement impliqué dans l'envie de manger sucré. Les cellules nerveuses en question se trouvent au niveau du thalamus, chargé de la réception des informations sensitives et sensorielles. Ces neurones sont activés par le manque de glucose dans l'organisme et interagissent avec le système de la récompense pour motiver à chercher et consommer du sucre. Une fois le glucose ingéré, ces cellules cessent d'être activées.

Des composés présents dans les aliments industriels

Mais les scientifiques ont aussi découvert que ces neurones ne sont pas désactivés lors de l'ingestion d'édulcorants ou du fructose. L'envie de chercher du sucre et d'en consommer est alors toujours présente. Selon le directeur de l'étude, le Pr Bernard Thorens,  « ces découvertes sont à mettre en parallèle avec le constat que l'introduction d'aliments édulcorés n'a malheureusement pas permis de diminuer l'épidémie d'obésité qui sévit dans tous les pays industrialisés ». Ces substituts au glucose ne seraient donc pas la meilleure stratégie pour diminuer ses apports en sucre. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité