Publicité

QUESTION D'ACTU

Sur une semaine

Euro 2016 : les consultations pour ivresse ont grimpé de 20 % aux urgences

Le nombre de passages aux urgences pour consommation d'alcool a augmenté de 20 %, selon un point épidémiologique sur l'Euro 2016.

Euro 2016 : les consultations pour ivresse ont grimpé de 20 % aux urgences SARAH ALCALAY/SIPA

  • Publié 17.06.2016 à 11h34
  • |
  • |
  • |
  • |


Il ne faut pas les confondre avec les hooligans mais les supporters de l'Euro 2016 ont la main lourde en matière d'alcool. Depuis le début de la compétition, les scènes de fans alcoolisés à une terrasse de café ou dans un stade se multiplient. Et cela semble se vérifier en chiffres.

Le nombre de passages aux urgences pour consommation d'alcool a augmenté de 20 % la semaine dernière par rapport à la précédente, constate l'Agence Nationale de Santé Publique (ANSP) dans un point épidémiologique sur l'Euro 2016 diffusé jeudi.

Plus en détails, cela donne 551 passages de plus dans ce services pour ce motif sur la tranche d'âge des 15-74 ans. Mais étrangement, l'Agence précise que « les effectifs restent dans des niveaux proches de ceux des deux années précédentes ».

 

Le match Angleterre-Russie fait grimper les stats 

Une conclusion d'autant plus surprenante que l'ANSP dresse le bilan des différentes rencontres de foot jouées en France. Et pour certaines villes, il est inquiétant. On peut citer la région ARA (Auvergne-Rhône-Alpes) où ces épidémiologistes ont noté une « augmentation significative » des passages aux urgences pour le diagnostic « Alcool ». Ce fut notamment le cas le samedi 11 juin avec 67 passages au niveau régional contre une moyenne de 36 passages quotidiens au cours des 3 derniers mois. A souligner que ce jour-là, trois rencontres de football se jouaient et les bars de la région étaient pleins à craquer... 

Autre exemple, en région PACA (Provence-Alpes-Côte d'Azur) où l'ANSP a relevé une augmentation significative durant le week-end du 11-12 juin de l’ordre d’une cinquantaine de passages le samedi, du fait des événements violents survenus autour du match Angleterre-Russie (joué à Marseille). Celle-ci serait également liée à la hausse des activités touristiques depuis début juin comme chaque année. Mais là encore, l'alcool a fait des ravages... 

Toutefois, pas de panique du côté de l'Agence qui conclut : « Pas de signalement particulier à noter en lien avec l’Euro 2016 pouvant avoir un impact sanitaire ». On peut imaginer que les prochaines semaines seront décisives pour mesurer l'effet alcool de l'Euro 2016.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité