Publicité

QUESTION D'ACTU

Pour des syndicats

Consultation à 25 euros : le compte n'y est pas

Alors que la consultation des généralistes devrait passer à 25 euros, les syndicats ne sont pas satisfaits. Le SML a quitté les négociations conventionnelles et la FMF pourrait bien suivre.

Consultation à 25 euros : le compte n'y est pas GILE MICHEL/SIPA

  • Publié 02.06.2016 à 17h04
  • |
  • |
  • |
  • |


Ce mercredi,  jour de séance conventionnelle au siège de l'Assurance maladie (CNAM) (1), son directeur, Nicolas Revel, a réservé aux syndicats de médecins avec qui il négocie actuellement la prochaine convention médicale, une surprise de taille.

Dans un document préparatoire transmis aux cinq organisations représentatives des praticiens libéraux, il propose de revaloriser la consultation des généralistes de 23 à 25 euros. Il s'agissait d'une revendication de longue date du 1er syndicat de la profession MG France. Pourtant, au lieu d'entraîner l'adhésion, cette proposition a provoqué l'ire des autres syndicalistes. 

Le clash a débuté avec le SML (Syndicat des Médecins Libéraux) qui a décidé de quitter la réunion de négociation, en partie parce Nicolas Revel a refusé de lui indiquer le montant de l’enveloppe dont dispose la CNAM pour revaloriser l'ensemble des tarifs des médecins.

La FMF espérait 40 euros....

Le deuxième syndicat de la profession, la FMF (2), va lui attendre la tenue de son Conseil d'Administration le 5 juin, avant de décider de poursuivre ou pas cette négociation. « Elle traîne en longueur et n’ouvre aucune des perspectives de revalorisation de la médecine libérale. Les autorités ne prennent pas la mesure du désastre démographique libéral », déplore l'organisation.
Il faut dire que ces syndicalistes réclament eux une consultation de base à 40 euros. Son président, le Dr Jean-Paul Hamon, qualifie donc la somme proposée de « piécette ». Réponse de la CNAM, la mesure coûtera pas moins de 569,2 M€ par an, dont 70  % à charge de la Sécurité sociale !

Le compte n'y est pas 

Enfin, le 1er syndicat de médecins libéraux, la CSMF, n'a pas mieux accueilli l'annonce. « On se moque des médecins », estimait hier le Dr Jean-Paul Ortiz, président du syndicat. Contacté par Pourquoidocteur, il confiait : « Je constate que le forfait "médecin traitant" pour les patients en ALD (3) est de 40 euros. On est donc très loin du compte et dans du recyclage. Revaloriser la consultation est fondamental. Notre cible, c’est 30 euros. Aujourd’hui, il nous faut 25 euros dans l’immédiat, mais aussi une grille tarifaire à 4 niveaux ». « La CNAM propose soit l’un soit l’autre. Il nous faut les deux pour valoriser les consultations lourdes, qui nécessitent du temps », concluait-il.

Ce jeudi, le syndicat annonce dans un communiqué que « si le gouvernement ne revoit pas sa copie, la négociation conventionnelle se fera sans la CSMF ». La prochaine séance prévue le mercredi 8 juin s'annonce en tout cas animée... 

(1) Caisse Nationale de l'Assurance Maladie 

(2) Fédération des Médecins de France 

(3) Affection Longue Durée 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité