Publicité

QUESTION D'ACTU

Tableau de bord OFDT

Tabac : les ventes poursuivent leur hausse en 2016

Les ventes de cigarette et tabac à rouler sont à la hausse en 2016. L’essoufflement de la e-cigarette pourrait partiellement expliquer ces résultats.

Tabac : les ventes poursuivent leur hausse en 2016 epictura/alkir_dep

  • Publié 13.05.2016 à 06h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Des chiffres en forme d’échec. Les dernières données du « tableau de bord » tabac élaborées par l’OFDT (Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies), ne sont pas bonnes. Elles confirment une tendance observée tout au long de l’année 2015, avec des indicateurs à la hausse.

Ainsi, au premier trimestre 2016, les ventes de cigarettes ont augmenté de 1 % et celles du tabac à rouler, de 4 %. Les données ne permettent pas de conclure avec certitude que cette hausse reflète une augmentation de la consommation parmi la population. Seuls les baromètres santé de l’Inpes (devenu Santé Publique France), qui prennent le pouls du tabagisme en France, permettront de corroborer ces chiffres.

Des fumeurs "habitués aux prix" ?

C’est toutefois une piste. « Nous émettons deux hypothèses, explique Aurélie Lermenier Jeannet, chargée d'études à l’OFDT. Soit le nombre de fumeurs a augmenté, soit il est resté stable mais les fumeurs consomment davantage. En tout cas, il n’y a pas eu de hausse de prix du tabac depuis deux ans et il est possible que les fumeurs se soient habitués à un paquet à 7 euros ».

C’est un coup dur pour la politique de lutte contre le tabagisme. Au cours des années 2012-2014, les ventes des produits du tabac avaient connu un fort ralentissement. L'OFDT a pu établir un lien avec l’essor de la cigarette électronique. En 2016, cet élan semble s'être quelque peu essoufflé.

Vase communicants

« Il est possible qu’il y ait eu un report sur les cigarettes traditionnelles, avec un effet de vases communicants entre ces produits, qu'on ne peut pour autant certifier », avance Aurélie Lermenier Jeannet. Autre piste envisagée : les achats transfrontaliers, dont la part a pu diminuer au cours des derniers mois, « mais cela semble moins probable ».

Le tableau de bord indique également une baisse (-8 %) des ventes de traitements pour l’arrêt du tabac par rapport à mars 2015, bien que les trois premiers mois de l’année soient marqués par une stabilité. Là aussi, l’hypothèse de la e-cigarette se dessine, considérée par beaucoup d’usagers comme un outil de substitution aux cigarettes classiques.

Une note positive dans ces données : le recours aux tabacologues du dispositif Tabac info service est en forte hausse (+ 23 %) alors qu’aucune campagne n’a eu lieu en mars, note l’OFDT. Signe probable que de plus en plus de personnes cherchent à abandonner le tabac.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité