Publicité

QUESTION D'ACTU

Garder la ligne avec son généraliste


  • Publié 11.01.2012 à 06h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L’obésité continue de faire des ravages ! Cette « épidémie » ne concerne pas seulement les Américains, en France 15% des adultes sont obèses, mais des solutions existent… La première d’entre elle : le médecin généraliste, on l’oublie trop souvent, on préfère passer d’un régime à un autre de façon obsessionnelle… penser à la chirurgie, à la pose d’un anneau gastrique. La Haute Autorité de Santé recommande de passer par le généraliste en première intention. Avant d’employer les grands moyens, on tente d’abord de perdre du poids en changeant son comportement : reprendre l’activité physique, équilibrer sa façon de manger, diagnostiquer les problèmes psychologiques… Tout cela peut se faire avec l’encadrement de son médecin traitant. Il mettra l’histoire de la personnes obèse ou en surpoids en perspective, c’est-à-dire savoir s’il y a des antécédants familiaux, diagnostiquer d’éventuelles maladies associées, comme le diabète ou des insuffisances cardiaques…

Cette stratégie donne de bons résultats. Une étude américaine l’a démontré avec un groupe de 400 personnes, âgées en moyenne de 54 ans, ayant un poids moyen de 103 kg. Trois stratégies ont été proposées à ces personnes pendant 2 ans. Un premier groupe a bénéficié d’un coaching de leur médecin par téléphone et email. Un deuxième a suivi des séances de conseils et d’éducation en groupes et individuelles avec le médecin. Et le dernier groupe, les personnes étaient libres de tout encadrement. Les personnes qui ont suivi des séances de conseils avec leur médecin ont perdu du poids ont obtenu des résultats significatifs. La moitié d’entre elles ont perdu plus de 5 kg. Cela ne paraît pas spectaculaire mais cela a une véritable incidence sur la santé. Alors que dans le groupe « livré à lui même », elles sont moins d’une sur cinq à obtenir à ce résultat. En outre, ce qui est intéressant dans ce travail, c’est que l’accompagnement par téléphone et par courrier électronique donne d’aussi bons résultats que les séances de conseils en face-à-face avec le praticien. Cela prouve qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un encadrement trop contraignant pour arriver à des résultats significatifs.
Conclusion pour lutter contre l’obésité ou le surpoids, il ne faut pas se contenter de revoir à son alimentation, il faut penser à son activité physique, une heure de marche par jour peut réduire sensiblement le tour de taille, et aborder les problèmes psychologiques inhérents à l’obésité. Et pour agir sur ces trois piliers, il est plus efficace de s’appuyer sur son médecin traitant.

 

 

Sources :
Lawrence J. Appel et al. « Comparitive effectiveness of weight-loss interventions in clinical practice ». (NEJM nov 2011)

Haute Autorité de Santé : surpoids et obésité de l’adulte recommadations de bonnes pratiques (sept 2011).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité