Publicité

QUESTION D'ACTU

Épidémie redoutée

Dengue : la mise sur le marché du vaccin pourrait s'accélérer à La Réunion

La ministre de la Santé a évoqué la possibilité d’une mise à disposition du vaccin contre la dengue sur l’île, en fonction de l’évolution de la situation.

Dengue : la mise sur le marché du vaccin pourrait s'accélérer à La Réunion CHAMUSSY/SIPA

  • Publié 06.05.2016 à 15h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Le premier vaccin autorisé contre la dengue, le Dengvaxia, pourrait être utilisé à La Réunion. C’est ce que la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a indiqué à l’Assemblée Nationale le 4 mai à la suite d’une question de Philippe Naillet, député de la 1ère circonscription de La Réunion. « Ce vaccin n’est pas encore accessible en France mais si la situation l’exige, nous examinerons les conditions d’une mise à disposition anticipée de ce vaccin à La Réunion, a déclaré Marisol Touraine. Nous sommes mobilisés aux côtés de la Réunion ».

Le département français est en effet proche d’une l’épidémie par cette infection virale transmise par le moustique tigre. En effet, le dispositif d’urgence a été placé à son dernier seuil pré-épidémique pour le virus de la dengue par l’Agence régionale de santé (ARS) Océan Indien. « 146 cas  ont été relevés en quatre mois, dont 26 cette semaine ont été annoncées par l’ARS, a indiqué Philippe Naillet. […] La circulation virale risque de se poursuivre et engendrer une augmentation massive du nombre de cas au retour de l’été. »


Pas de dérogation en Inde

L’Inde, en revanche, n’est pas en passe de voir arriver le vaccin sur son territoire. Le pays vient de refuser la demande de dérogation formulée par Sanofi Pasteur, qui en est le producteur, dans le cadre de la commercialisation prochaine de Dengvaxia.

Le laboratoire, qui souhaitait déroger à des études cliniques complémentaires dans ce pays, estimait en effet que les résultats obtenus dans d'autres pays étaient suffisamment convaincants pour permettre directement une mise sur le marché indien.


Vaccin recommandé par l’OMS

L'utilisation du vaccin est recommandée dans les pays touchés par l’épidémie par le groupe d'experts réuni par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est pour l’heure autorisé au Mexique, au Brésil, au Salvador et aux Philippines. Dans ce dernier, la campagne de vaccination a par exemple débuté auprès de plus d’un million d’enfants. La dengue touche près de 400 millions de personnes à travers le monde, dont un quart souffre de la forme symptomatique.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité