Publicité

QUESTION D'ACTU

Filtres UV

Fertilité : les crèmes solaires perturbent les spermatozoïdes

Si elles protègent la peau des méfaits des UV, les crèmes solaires perturberaient l’activité des spermatozoïdes. En cause, les filtres qu'elles contiennent.

Fertilité : les crèmes solaires perturbent les spermatozoïdes MrCat.com.ua / Pix5

  • Publié 18.04.2016 à 17h06
  • |
  • |
  • |
  • |


La crème solaire nuit à la fertilité des hommes, selon une étude danoise présentée ce vendredi au congrès annuel de la Société d’Endocrinologie, qui se tient à Boston du 1er au 4 avril. Selon les auteurs, de l’université de Copenhague, les filtres anti-ultraviolets (UV) contenus dans ces crèmes interfèrent avec l’activité des spermatozoïdes.

Imitation de la progestérone

Dans leurs travaux, les auteurs expliquent que certains filtres anti-UV contenus dans les crèmes pénètrent dans la peau. Ces substances chimiques ont ainsi été retrouvées dans les échantillons urinaires et sanguins de la population américaine et danoise au cours de travaux précédents.

Pour mieux comprendre comment ces filtres perturbent le système reproductif des humains, les chercheurs ont testé l’action de 29 des 31 filtres anti-UV autorisés aux Etats-Unis et en Europe, sur des spermatozoïdes fraichement récoltés, issus de donneurs sains. Les cellules ont été plongées dans une solution tampon afin de recréer l’environnement de trompes de Fallope.

Il s’agissait plus précisément d’évaluer les signaux calcium, qui s’activent à l’intérieur de la cellule spermatique lorsqu’il y a des modifications dans les concentrations de ions de calcium - comme en présence de progestérone, par exemple. Ce processus est nécessaire à une bonne fonction reproductive.

Or, 13 filtres anti-UV (soit 45 % des produits testés) ont imité l’action de la progestérone et perturbé les signaux calcium des spermatozoïdes, expliquent les auteurs. « Cet effet est apparu à de très faibles doses, bien en deçà des niveaux de filtres à UV retrouvés dans l’organisme des personnes après une application de crème sur tout le corps », ajoutent-ils.

Revoir la réglementation

Les chercheurs appellent à mener des essais cliniques pour mieux identifier la toxicité de ces substances qui perturbent le système endocrinien des hommes. « Nos résultats suggèrent que les agences de réglementation devraient être plus attentives aux effets des filtres avant d’autoriser une crème solaire » - ou tout autre produit contenant des filtres à UV (sticks à lèvres, maquillage…).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité