Publicité

QUESTION D'ACTU

Immunothérapie

Cancer du poumon : procédure prioritaire pour un produit de Roche

Les autorités sanitaires américaines ont déclenché une procédure prioritaire pour la mise sur le marché d’un traitement contre le cancer du poumon, l’atezolizumab.

Cancer du poumon : procédure prioritaire pour un produit de Roche alexphoto7125/pix5

  • Publié 12.04.2016 à 08h57
  • |
  • |
  • |
  • |


Plus de 4 000 morts. C’est le nombre de victimes quotidiennes du cancer du poumon dans le monde. Les chimiothérapies ne sont pas toujours efficaces et la mortalité des patients traités reste élevée. Une nouvelle immunothérapie, l’atézolizumab, montre enfin des signes d’efficacité encourageants. Dans ces conditions, la Food & Drug Administration (FDA), l’agence américaine du médicament, a décidé d’accélérer la validation des résultats de l’étude clinique afin de favoriser sa mise sur le marché.

Le traitement avait déjà reçu en février 2015 le statut de « percée thérapeutique » de la part de la FDA, créé pour favoriser le développement contre les maladies à courte durée de survie avec peu d’options thérapeutiques. Cette décision avait été prise à la suite de résultats très positifs de l’étude de phase II de développement du médicament (étude de la dose optimale du médicament et des effets secondaires).

Disponible fin 2016 ?

L’étude avait porté sur 667 patients atteints d’un stade avancé – voire métastatique – de cancer du poumon autre qu’un cancer à petites cellules. Ce type de tumeurs concerne 85 % de la totalité des cancers du poumon.

« Parmi les personnes traitées par chimiothérapie standard et qui n’avaient présenté d’amélioration, ceux qui avaient un taux de PD-L1 important ont bien réagi », explique le Dr Sandra Horning, médecin chef responsable du développement mondial des produits chez Roche. En inhibant cette protéine, l’atezolizumab permet au système immunitaire de se défendre face aux tumeurs.

La procédure mise en place concernera les patients dans un stade avancé qui ont reçu une chimiothérapie et pour lesquels le cancer a continué à se développer dans les douze mois suivant le traitement. La FDA donnera son avis final pour la mise sur le 19 octobre prochain.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité