Publicité

QUESTION D'ACTU

Dans l'Hérault

Syndrome du bébé secoué : un nourrisson de cinq mois handicapé à 95 %

Un bébé de 5 mois secoué en décembre dernier restera infirme à vie, selon le rapport médical. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances du drame.

Syndrome du bébé secoué :  un nourrisson de cinq mois handicapé à 95 % Pix5/Plepraisaeng

  • Publié 11.04.2016 à 18h28
  • |
  • |
  • |
  • |


En décembre dernier, le drame avait ébranlé toute une région. Le 8 décembre, un bébé de cinq mois avait été conduit par sa mère et son beau-père aux urgences de l’hôpital Arnaud de Villeneuve à Montpellier après une chute. L’enfant présentait de graves lésions cérébrales, ainsi que de multiples bleus. Pour les médecins, il s’agissait d’un bébé secoué.
Dans un état grave, le nourrisson de cinq mois avait été transféré en urgence vers un autre centre hospitalier de Montpellier. Il était sorti du  coma au bout de 26 jours. Néanmoins, le dernier rapport en date des médecins en charge du petit patient est alarmant, rapporte le journal Le Midi Libre. L’enfant restera infirme à vie.

Les faits se seraient déroulés dans le huit clos familial, dans la petite commune de Thézan-lès-Béziers (Hérault). Le beau-père de l’enfant aurait déclaré avoir chuté dans les escaliers avec le nourrisson dans ses bras. Il l’aurait ensuite déposé dans son lit. Face au bébé somnolent, il l’aurait alors secoué, dans le but qu’il retrouve ses esprits. La mère du bébé était absente au moment des faits. A son retour, elle aurait décidé de le conduire aux urgences ; le bébé ne répondait plus aux stimulations.
La version donnée par le beau-père sur les circonstances du drame ne semble pas être compatible avec les constations des médecins.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Le rapport médical, rédigé notamment par le Pr François Rivier, neuropédiatre Rivier au CHU de Montpellier, est alarmant. Le nourrisson est handicapé à 95 %. Victime d’un oedème cérébral  qui ne se serait pas résorbé malgré les opérations, le bébé a également perdu une partie de la vision. « Le petit souffre d’un hématome sous-dural accidentel, de lésions cérébrales diverses, d’hémiplégie sur la droite du corps et de nombreuses lésions cérébrales », a déclaré le Pr Rivier.  
Selon ce spécialiste, « il faudra un traitement antiépileptique, un suivi neuropédiatrique, de kinésithérapie motrice et de psychomotricité ainsi que des séances d’orthophonie ». Et d'ajouter, « durée prévisible des soins : à vie »

Enquête toujours en cours

La brigade de recherches de Béziers a été saisie par le procureur de la République. Le beau-père, âgé de 24 ans, a été mis en examen pour violences aggravées. La mère du bébé, elle, a été mise hors de cause après 48h de garde à vue.
Selon Le Midi Libre, les services sociaux de l’aide à l’enfance du département de l’Hérault ont été saisis. Pour l’instant, le bébé a été placé dans une famille d’accueil où sa mère lui rend visite chaque semaine.

Chaque année, entre 180 et 200 enfants sont victimes du syndrome du bébé secoué. 10 à 40 % de ces derniers meurent des suites de ce traumatisme.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité