Publicité

QUESTION D'ACTU

Tinder

Sites de rencontre : le sexisme y tient une place de choix

Certains utilisateurs masculins de l’application Tinder déclarent pouvoir profiter comme ils l’entendent de femmes qui mentent sur leur physique.

Sites de rencontre  : le sexisme y tient une place de choix Pix5/Mactrunk

  • Publié 08.04.2016 à 18h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Une nuit sans lendemain pour une femme qui a menti sur son physique, cela parait évident pour certains hommes. Si la personne n’est pas aussi attrayante que la photo le laissait supposer sur l’application du site de rencontres, ils soutiennent avoir le droit d’en profiter. Se sentant trahis, il leur semble tout à fait normal d’avoir des relations sexuelles avec ces femmes pour compenser, comme ils disent, « l’abus de confiance ».

Voilà ce que révèle une étude de l’association British Sociological présentée lors d'une conférence annuelle de Birmingham. Le Dr Jenny van Hooff a étudié l’utilisation de Tinder par la gente masculine à Manchester et Cheshire. Les hommes se décrivent comme « victimes » de ces femmes et de leur présumé mensonge, et n’ont pas hésité à en profiter.
Un constant alarmant qui, d’après le médecin, s’explique par le caractère superficiel des rencontres sur le web, véhiculé par les applications  comme Tinder.


Une lourde déception

Le Dr Jenny van Hooff a énoncé lors de sa conférence quelques perles entendues lors de son étude.  Un homme de 29 ans qu’elle a rencontré lui a déclaré :« Je suis très souvent induit en erreur par des photos qui laissent croire que les filles sont minces, sportives ou belles. Quand elles ne correspondent pas à l’idée que je m’en étais faite, j’essaye d’en tirer profit autrement ».
Puis un homme de 38 ans raconte: « Je suis allé rencontrer cette fille dans un bar, et j’ai vu qu’elle était très grosse. Si j’avais été le roi du bar, j’aurais fuit sans qu’elle me voit, mais j’étais coincé. »
Un autre lui aurait lancé « C’est ça Tinder. Je vous dirais que vos chances d’avoir une relation sexuelle sont multipliées si les filles mentent sur leur physique ». La spécialiste ajoute néanmoins que les hommes interrogés ont reconnu mentir souvent sur leur physique.

Le virtuel, cette tromperie


Ces applications de rencontres sur internet prônent l’égalité des sexes et l’ouverture d’esprit. Mais c’est tout l’effet inverse qui se produit : elles font inconsciemment ressurgir les comportements sexistes, estime le médecin.
Les rencontres virtuelles sont plus accessibles mais entraînent des comportements contraires aux effets escomptés. D’après elle,  « l’importance de se vendre sur internet porte atteinte à l’authenticité des rencontres amoureuses. L’accès facilité aux échanges et la séduction virtuelle intensifient les sentiments des utilisateurs. Ils s’emballent, les rencontres « réelles » sont souvent idéalisées et face à la moindre déception, un « début de relation » peut alors être écourté sans trop d’explication.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité