Publicité

QUESTION D'ACTU

Rappel de produits

Bébés : risque de strangulation avec des colliers d’ambre

La Direction de la concurrence a lancé un avis de rappel de colliers d’ambre vendus en pharmacie, en raison de risques de strangulation pour les bébés.

Bébés : risque de strangulation avec des colliers d’ambre Stocklib / Desislava Vasileva

  • Publié 18.03.2016 à 12h23
  • |
  • |
  • |
  • |


Deuxième rappel pour des colliers d’ambre en 2016. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a demandé le retrait du marché de produits commercialisés par la société Mathieu Pharmaceutique. Ils présentent un risque pour les bébés, qui pourraient s’étrangler.

Le système de fermeture a été jugé trop résistant, et des tests effectués montrent que si le collier s’accrochait lors d’une chute, le bébé s’exposait à un risque de strangulation.

Les pharmacies qui le distribuent sont appelées à placer une affiche sur la vitrine de leur officine pour alerter les consommateurs. Ces produits ne font pourtant pas partie de la liste des produits autorisés à la vente en officine, et les pharmaciens qui les vendent s’exposent à des sanctions.

Inefficace et potentiellement dangereux

Il y a à peine un mois, un produit similaire de la marque BalticWay avait lui aussi été retiré du marché. A l’inverse, le cordon avait alors été jugé trop fragile, et les bébés étaient exposés à un risque d’étouffement s’il était porté à la bouche.

Selon certaines croyances, l’ambre est censé soulager les bébés lors de la pousse des dents. Aucun crédit n’a jamais été accordé par les médecins à ces vertus supposées, mais la Société française de pédiatrie avait mis en garde sur ses dangers d’étouffement et d’étranglement. Elle s’était basée sur une étude dans les Archives de pédiatrie réalisée entre mars et juillet 2011 dans trois services d'urgences pédiatriques à Toulouse et Montauban.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité