Publicité

QUESTION D'ACTU

Sept semaines d'épidémie

La vague de froid relance la grippe

En 7 semaines d'épidémie de grippe dans l'Hexagone, ce sont pas moins de 1 433 000 personnes qui auraient consulté un médecin. Tous les indicateurs repartent à la hausse. 

La vague de froid relance la grippe Subbotina/pix5

  • Publié 16.03.2016 à 20h57
  • |
  • |
  • |
  • |


L'épidémie de grippe (1) qui sévit dans l'Hexagone depuis plusieurs semaines ne faiblit pas, bien au contraire ! En France métropolitaine, la semaine dernière (du 07 au 13 mars 2016), le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 425 cas pour 100 000 habitants, soit 277 000 nouveaux cas au-dessus du seuil épidémique (131 cas pour 100 000 habitants).

En 7 semaines d'épidémie de grippe, ce sont pas moins de 1 433 000 personnes qui auraient consulté un médecin pour ce motif. Et la liste des malades n'est pas prête de s'arrêter. Dans son dernier bulletin épidémiologique, l'Institut de Veille Sanitaire (InVS) note qu'après une période de stabilisation, « l'incidence des syndromes grippaux est en augmentation depuis deux semaines ». Celle-ci est « possiblement liée à la vague de froid et à la fin des vacances scolaires », précise-t-elle. 

Pour rassurer encore ceux qui y ont échappé pour le moment, l'InVS ajoute en plus « que le pic n'a toujours pas été franchi en métropole ».

La Champagne, championne de l'épidémie 

Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Champagne-Ardenne (853 cas pour 100 000 habitants), Nord-Pas-de-Calais (814) et Haute-Normandie (728).
Cette reprise de l’activité fait qu'au total, il y actuellement vingt régions qui présentent un taux d'incidence supérieur au seuil épidémique national.
Enfin, concernant les cas rapportés, la semaine dernière, l'âge médian était de 16 ans (3 mois à 94 ans) ; et les hommes représentaient 50 % des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité avec aucune hospitalisation pour syndrome grippal rapportée.


Les passages aux urgences en hausse

Le réseau Oscour® (2), lui, n'est pas du même avis. Il a rapporté 4 813 passages pour grippe ou syndrome grippal dont 329 hospitalisations. Après une baisse observée en semaine 09, les nombres de passages et d’hospitalisations augmentent de nouveau par rapport à la semaine précédente. « Les enfants de moins de 15 ans représentent la majorité des passages et des hospitalisations pour grippe », conclut-il.
 

(1) Les médecins Sentinelles surveillent le nombre de cas de syndromes grippaux vus en consultation. Ils sont définis par une fièvre supérieure à 39 °C, d'apparition brutale, accompagnée de myalgies et de signes respiratoires.

(2) Le réseau Oscour représente 89 % de l’ensemble des passages aux urgences en France métropolitaine. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
 

#Grippe : + de 1,4 million de Français ont consulté en 7 semaines

Posté par Pourquoi docteur sur mercredi 16 mars 2016
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité