Publicité

QUESTION D'ACTU

150 morts dans l'A320

Germanwings : le rapport préconise le renforcement du contrôle médical

Le rapport final d'enquête sur le crash de la Germanwings confirme de profondes failles et préconise un contrôle médical accru.  

Germanwings : le rapport préconise le renforcement du contrôle médical Frank Augstein/AP/SIPA

  • Publié 13.03.2016 à 18h28
  • |
  • |
  • |
  • |


On connaissait les failles, les voilà inscrites dans le marbre. Dans leur rapport final d’enquête, les experts français de l’aviation reviennent sur les manquements détectés à la suite du suicide du pilote Andreas Lubitz, qui a entraîné le crash d’un avion et la mort de 150 personnes en mars 2015, dans le sud des Alpes françaises. Le document émet également une série de recommandations pour sécuriser les procédures.C
Ce rapport du BEA (Bureau d'enquêtes et d'analyses), rendu public lors d'une conférence de presse au Bourget, confirme définitivement que le crash a été volontairement provoqué par le copilote allemand de l'appareil, qui souffrait de troubles psychiatriques. 

Andreas Lubitz avait commencé à développé des symptômes alarmants, suggérant un épisode dépressif psychotique dès décembre 2014. Il avait consulté plusieurs médecins ; aucun n'a alerté les autorités aéronautiques, ou son employeur, la Germanwings. Deux semaines avant la catastrophe, un médecin avait recommandé une hospitalisation en structure psychiatrique.

Dans ce rapport, le BEA recommande un renforcement du contrôle médical des pilotes, à travers une « analyse régulière des incapacités de vol, en particulier pour des problèmes psychologiques ou psychiatriques ». Le BEA appelle également à l’instauration de « règles claires » afin d'autoriser la rupture du secret médical en cas de troubles psychologiques d'un pilote.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité