Publicité

QUESTION D'ACTU

Organisation mondiale de la santé

Zika : les premiers essais cliniques pour un vaccin prévus dans 18 mois

L'OMS saura dans quelques semaines si Zika est responsable des cas de microcéphalie chez les bébés et du syndrome de Guillain-Barré chez les adultes. 

Zika : les premiers essais cliniques pour un vaccin prévus dans 18 mois Martial Trezzii/AP/SIPA

  • Publié 13.02.2016 à 09h37
  • |
  • |
  • |
  • |


La recherche sur le virus Zika avance à une vitesse fulgurante, selon l’Organisation mondiale de la santé. Lors d’une conférence de presse organisée ce vendredi à Genève, l’OMS a annoncé qu’elle serait en mesure d’affirmer d’ici quelques semaines s’il existe un lien entre le virus, la microcéphalie et le syndrome de Guillain-Barré.

« Dans les pays où sévit l’épidémie de Zika, nous observons une augmentation des cas de la prévalence du syndrome de Guillain-Barré. Le lien direct doit encore être confirmé mais il est hautement probable, a indiqué Marie-Paule Kieny, sous-directrice adjointe de l’OMS pour les systèmes de soins et l’innovation. Pour les microcéphalies – malformation congénitale qui touche plus de 4 000 bébés au Brésil -, le lien est lui aussi suspecté.

De fait, les preuves s’accumulent. Ce jeudi, une étude de cas parue au New England Journal of Medicine a mis en évidence la présence du virus Zika dans les tissus cérébraux d’un fœtus décédé. Le même jour, les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont annoncé avoir fait la même découverte chez 2 bébés décédés de microcéphalie au Brésil.« C’est la preuve la plus solide à ce jour que Zika est la cause de la microcéphalie », a souligné leur directeur Tom Frieden.


Des essais prévus dans 18 mois

Par ailleurs, la responsable de l’Agence onusienne a déclaré que les premiers essais cliniques des vaccins débuteront dans 18 mois, précisant que 15 entreprises ont lancé leurs travaux. Deux vaccins semblent être plus avancés : un vaccin a ADN développé par le National Institutes for Health (institut public américain) et un vaccin inactivé produit par la société indienne Bharat Biotech. « Mais la recherche est ralentie faute de modèles animaux standardisés », a regretté Marie-Paule Kieny, avant d’ajouter que la vaccination des femmes enceintes est également un obstacle majeur.

Le développement de tests diagnostiques semble également avancer à grands pas. Une vingtaine d’entreprises biotechnologiques a entamé des recherches. Des kits de dépistage pourraient être disponibles dans quelques semaines.

D’ici à deux semaines, l’OMS devrait publier ces premières conclusions sur les traitements, vaccins et tests diagnostiques actuellement en développement. L’Agence précise par ailleurs que les dispositifs les plus avancés pourront être utilisés durant l’épidémie, comme elle avait fait pour Ebola.

 

Le virus Zika aurait fait 3 morts au Venezuela

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé que 3 personnes sont décédées de complications associées au virus Zika. Le chef de l’Etat n’a pas précisé s’il s’agissait du syndrome de Guillain-Barré.
En revanche, il a indiqué que 319 cas ont été confirmés, dont 68 souffrent de complications. Ces derniers ont été placés en soins intensifs.
La semaine dernière, la Colombie a, elle aussi, annoncé la mort de 3 personnes atteintes du syndrome de Guillain-Barré.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité