Publicité

QUESTION D'ACTU

Épidémie du virus Zika

La ministre des Outre-Mer relativise la menace

Alors qu’une mission est arrivée le 29 février en Martinique pour évaluer les besoins face à l’épidémie, la ministre des Outre-Mer se veut moins alarmiste que la ministre de la Santé.

La ministre des Outre-Mer relativise la menace NIVIERE/SIPA

  • Publié 30.01.2016 à 18h55
  • |
  • |
  • |
  • |


La semaine dernière, le virus Zika a fait beaucoup de bruit. La France est directement touchée par l'épidémie via les territoires d'Outre-Mer. À ce sujet, la ministre de la Santé Marisol Touraine a multiplié les déclarations. Elle a en outre confiée une mission à l'Établissement de préparation et de réponses aux urgences sanitaires (Eprus), arrivé vendredi soir en Martinique pour évaluer les besoins complémentaires à fournir aux hôpitaux et aux médecins de l'île face à l'épidémie, a rapporté Europe 1. La prochaine étape de la mission devrait être la Guyane.


L'habitude de la lutte contre les moustiques

L’homologue de Marisol Touraine, la ministre des Outre-Mer George Pau-Langevin a également pris la parole. Le 29 janvier, sur la chaine Public Sénat, elle a relativisé les déclarations de la ministre de la Santé.

« Si je puis dire, nous avons un peu l’habitude car nous avons eu le problème du Chikungunya il y a deux ans. Tout ce qui consiste a lutter contre les moustiques est mis en œuvre aujourd’hui », a-t-elle déclaré. Selon elle, « il faut prendre un certain nombre de précautions quand on y va [en Guyane ou en Martinique] » mais « il n'y a pas de solutions aussi drastiques que de dire de ne pas aller dans les Antilles-Guyane. » La ministre des Outre-Mer a dit que c’était aux femmes enceintes de décider de se rendre dans ces régions ou non. Marisol Touraine avait en effet recommandé aux femmes enceintes de différer leurs voyages dans les DOM-TOM, le 28 janvier.


Plusieurs territoires Outre-Mer touchés

La Martinique, la Guyane et la Guadeloupe enregistrent des chiffres grandissants de cas autochtones. La Réunion n’est quant à elle pas concernée par l’épidémie tandis qu'en métropole, on compte pour l’heure 5 cas importés.

Au global, 23 pays et territoires ont enregistré des cas autochtones de Zika depuis l’émergence de ce virus au Brésil. Rappelons enfin que le lien entre le virus et la microcéphalie qui touche les nouveaux-nés au Brésil n’a pas encore été démontré.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité