Publicité

QUESTION D'ACTU

Vaccins, médicaments dermatologiques…

Ruptures de stock : les médicaments les plus touchés

En moyenne, 169 médicaments sont en rupture de stock chaque mois en France. Une situation problématique pour de nombreux patients et pharmaciens.

Ruptures de stock : les médicaments les plus touchés Yann Bohac/SIPA

  • Publié 11.12.2015 à 12h56
  • |
  • |
  • |
  • |


Les ruptures de stock sont chroniques en France. Depuis 2008, le nombre de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur concernés par ce problème s’est décuplé. Dans les officines de ville et d’hôpital, l’accès aux traitements se complique pour de nombreux patients. L’Ordre national des pharmaciens a donc fait un point sur les stratégies de gestion, lors d’une conférence de presse organisée ce 10 décembre.

En novembre 2015, 3 % des médicaments dermatologiques étaient indisponibles. Et cette situation est loin d’être marginale : 2 % des médicaments anti-infectieux généraux à usage systémique – dont les vaccins – sont concernés par cette affirmation. Au total, 15 vaccins étaient aux abonnés absents. Plus inquiétant : 3,4 % des médicaments destinés au traitement des affections touchant les muscles et le squelette étaient touchés.

3 000 pharmacies reliées

Dans un marché qui fonctionne à flux tendu, difficile de s’y retrouver. Chaque jour, les pharmacies françaises réalisent 5 % de commandes qui ne pourront pas être honorées, faut de stock disponible.
Pour lutter contre ce déficit d’information, l’Ordre des pharmaciens a instauré, en 2013, une plateforme. Le site Ruptures du Dossier Pharmaceutique (DP-Rupture) est relié à 3 000 pharmacies. Et les données remontées par cette plateforme ne sont pas rassurantes. Sur trois mois, elles témoignent de la stagnation des tensions. En moyenne, les médicaments restent indisponibles 43 jours. 



Pour gérer ce problème chronique, plusieurs stratégies sont mises en place. Dans le cas du Mantadix, traitement de la maladie de Parkinson qui n’est plus distribué en France, le laboratoire (BMS) fait livrer des boîtes destinées à d’autres pays. Dans le cas de certains vaccins pédiatriques, les produits peuvent être destinés en priorité à certains pays selon le calendrier vaccinal, et certaines formes font l’objet d’un contingentement médicalisé.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité