Publicité

QUESTION D'ACTU

Rapport de l'ARS Ile-de-France

Passage aux urgences : 70 % des patients attendent moins de 4 heures

En 2014, près de 3,8 millions de personnes ont été admises dans les 129 services d'urgences de la région Ile-de-France. Dans près de 70 % des cas, les patients restent moins de 4 heures.

Passage aux urgences : 70 % des patients attendent moins de 4 heures GILE MICHEL/SIPA

  • Publié 10.12.2015 à 17h05
  • |
  • |
  • |
  • |


En 2014, près de 3,8 millions d’adultes et d’enfants ont été admis dans les 129 services d’urgence d’Ile-de-France, révèle le premier rapport d’activité de ces services remis ce mercredi à Christophe Devys, directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Île-de-France.

« Ainsi, en 2014, près de 1 francilien sur 3 s’est rendu dans ces structures que ce soit le jour mais également la nuit et le weekend pour des pathologies très variées, avec des niveaux de gravité allant de la consultation de médecine générale à la réanimation », commente le Dr Mathias Wargon, chef de service des urgences de hôpital St Camille Bry Sur Marne, Val de Marne) et coordinateur de ce rapport.

 

3 millions de passages répertoriés

Ce document s’appuie sur les données transmises par plus de 70 % des services franciliens, soit près de 3 millions de passages pour l’année 2014. Selon ce rapport, plus de 8 passages aux urgences sur 10 se font dans le public. Parmi eux, près de 60 % se font dans un service d’adultes, 17 % un service de pédiatrie et 26 % dans un service mixte. On observe par ailleurs que plus les patients sont âgés, plus ils préfèrent se diriger vers les hôpitaux privés.

 

Source : Rapport Régional Urgences - IDF - 2014, ARS Ile-de-France

 

De plus, on apprend que plus de la moitié des admissions concernent des hommes âgés en moyenne de 33 ans. Si l’on prend en compte uniquement les services d’urgence adulte, la moyenne d’âge est de 42 ans, avec 11 % de patients de plus de 75 ans et 5 % de plus de 85 %. Pour près d'un tiers des passages, les motifs sont traumatologiques. Les patients viennent aussi pour des douleurs abdominales, thoraciques ou des difficultés à respirer. 

Pic d'activité le lundi

La quasi-totalité des patients (80 %) arrivent aux urgences par leurs propres moyens et ne restent pas à l’hôpital. En effet, après avoir attendu en moyenne moins de 4 heures, seulement une petite poignée (16 %) est hospitalisée. Néanmoins, dans ce cas, les patients sont dirigés 3 fois plus vite dans leur chambre dans le privé que dans le public. En outre, sur l’année 2014, 579 décès ont été recensés soit environ 2 patients sur 10 000 passages aux urgences.

Autre enseignement, les patients arrivent plutôt en journée qu’en soirée ou au cours de la nuit. « Les horaires d’arrivée des patients sont ceux attendus, avec une activité rapidement croissante entre 8h et 10h puis une baisse progressive à partir de 20h », note les experts. Ils mettent également en évidence que les passages aux urgences sont plus nombreux le lundi que les autres jours de la semaine (8 748 le lundi contre environ 7 800 le reste de la semaine). Par ailleurs, les admissions le week-end représentent un tiers de l’activité de ces services que ce soit en adulte ou en pédiatrie, et que l’établissement soit privé ou public.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité