Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage Ifop

Alcool : la consommation des Français diminue

Les Français boivent de moins en moins d’alcool mais consacrent un budget conséquent à l'achat de produits alcoolisés, selon un sondage Ifop réalisé pour les industriels de l'alcool. 

Alcool : la consommation des Français diminue CLOSON/ISOPIX/SIPA

  • Publié 13.08.2015 à 18h16
  • |
  • |
  • |
  • |


Les Français lèvent le pied sur l’alcool… Au grand dam des entreprises du secteur, qui publient ce matin un sondage dans le journal Le Parisien. L’enquête, menée par l’institut Ifop pour l'association d'alcooliers Entreprise & Prévention, révèle que les consommateurs quotidiens se font plus rares, confirmant une tendance engagée depuis plusieurs années.

Du vin de table à l'alcool festif

Ainsi, le sondage montre que « seules » 12 % des personnes interrogées sont des consommateurs quotidiens de boissons alcoolisées. Parmi ces derniers, on retrouve essentiellement des hommes (66 %) et des personnes plus âgées – 51 % des 60 ans et plus contre 7 % des 18-25 ans.

En effet, les habitudes de consommation ont évolué. Au vin de table qui accompagnait les repas des générations précédentes s’est substitué un usage plus ponctuel et festif. Ainsi, les Français sont majoritairement des consommateurs hebdomadaires (32 %) ou mensuels (24 %). Un sondé sur cinq  ne boit pas du tout. Et au bistrot, cela s'en ressent : moins de la moitié des consommateurs commandent de l'alcool. 

Un budget en hausse 

Mais malgré la baisse constatée, ces nouveaux comportements constituent en réalité une aubaine pour l’industrie de l’alcool, qui n’a qu’à réévaluer ses stratégies marketing. L'association d'alcooliers Entreprise & Prévention, qui met en place chaque année un « Baromètre de consommation des boissons alcoolisées », note en effet que les Français consacrent un budget croissant à l’alcool, et ce, malgré une baisse des ventes.

Ainsi, selon une étude réalisée par Kantar Worldpanel pour le compte de l’association d’alcooliers, la quasi-totalité des ménages achète des boissons alcoolisées (96,3 %). La baisse des ventes poursuit son cours, à hauteur de -2,3 litres depuis 2008. Mais les produits plus chers et de meilleure qualité sont à présent privilégiés par les consommateurs. « Cette montée de gamme se poursuit avec un budget d’achat annuel en hausse de 25,9 € depuis 2008 », se réjouit l’association dans un communiqué.

Les Français boivent moins, mais mieux, en concluent donc ses auteurs. Un phénomène à prendre en compte pour mieux appréhender le rapport des Français à ce produit. Pour autant, si beaucoup ont une consommation raisonnable, l’alcool poursuit ses ravages, notamment parmi les jeunes, qui en boivent de grosses quantités au cours d’une seule occasion et sont en général peu regardants sur sa qualité.

D'ailleurs, l’alcool reste l’une des causes principales d’hospitalisation en France. En 2012, plus de 580 000 séjours ont été induits par l’alcool, un chiffre en augmentation de 11,3 % par rapport à 2006. Cinq millions de Français sont dépendant à l'alcool. Des données qui relativisent l'idée selon laquelle le « bien-boire » serait parfaitement entré dans les mœurs des Français. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité