Publicité

QUESTION D'ACTU

Métaux lourds, arsenic...

Des millions de litres de polluants déversés dans les eaux du Colorado

Une agence gouvernementale d'écologie a déversé par accident des millions de litres de substances toxiques dans un affluent du Colorado, colorant les eaux en orange jusqu'au Nouveau-Mexique.  


  • Publié 11.08.2015 à 17h26
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est ce qu’on appelle une boulette. Ce mercredi, l’agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a déversé des millions de litres de déchets toxiques dans les eaux du Colorado, provoquant une marée noire… de couleur or.

Les faits se sont produits le 5 août, alors que des employés de l’institution tentaient de drainer les déchets toxiques d’une ancienne mine d’or abandonnée, afin de les traiter. Sauf qu’une erreur humaine a conduit à l’épanchement de 11 millions de litres d’un mélange de métaux lourds (zinc, fer et cuivre) et d'arsenic dans l’affluent d’une rivière du Colorado, l'Animas River.

 

160 kilomètres de pollution

Les substances polluantes se sont répandues sur plus de 160 kilomètres, jusque dans l’Etat voisin du Nouveau-Mexique, teintant sur leur passage en un orange ocré les eaux de la rivière. Dans la ville de Durango, cheflieu du comté de La Plata, ainsi que dans plusieurs communes aux alentours, l’état d’urgence a été décrété ce dimanche.

Des kits pour tester la qualité de l’eau des puits ont été offerts aux habitants. Pour éviter les contaminations, les agriculteurs ont dû couper leur système d’irrigation à partir de la rivière. Les autorités ont interdit les activités de baignade, de kayak et de pêche. Une interdiction bravée par des amateurs de kayak, qui n’ont pu s’empêcher de naviguer sur ces eaux cuivrées.
 

 

Pas de poisson mort

Difficile, pour le moment, d’évaluer l’impact sanitaire d’une telle catastrophe, selon les autorités qui attendent les résultats des analyses d’eau pour lever les interdictions. Mais l’agence à l’origine de l’accident a relevé des concentrations « effrayantes » de produits chimiques dans la rivière. Tout l’enjeu réside dans la capacité à évacuer ces substances le plus rapidement possible.

Toutefois, les dernières analyses sur la faune autour de la rivière suggèrent un impact limité. Aucun poisson mort n’a été retrouvé, selon les autorités locales.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité