Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête UFC-Que choisir

1,5 million de Français consomment une eau polluée

L’immense majorité des Français peut consommer l’eau du robinet. Mais plus d’un million d’entre n’y ont pas accès, principalement à cause de la pollution agricole.

 1,5 million de Français consomment une eau polluée JAUBERT/SIPA

  • Publié 26.02.2014 à 17h03
  • |
  • |
  • |
  • |


98% des foyers français ont accès à une eau de bonne qualité. L’étude de l’association de consommateurs UFC-Que choisir, parue ce 26 février, ne s’en satisfait pas : il reste 1,5 million de Français qui ne peuvent pas boire l’eau du robinet.

 

La pollution agricole domine

L’équipe d’UFC-Que choisir a passé en revue la présence de polluants (nitrates, pesticides, sélénium, bactérie, radioactivité, aluminium) dans les eaux du robinet. La carte interactive de leurs résultats est disponible sur leur site web.

Premier bilan : « 280 000 consommateurs supplémentaires bénéficient désormais d’une eau de bonne qualité » selon UFC-Que choisir. Un progrès par rapport à l’enquête de 2012, mais il reste de nombreuses lacunes. La pollution de l’eau du robinet est principalement d’origine agricole (63%). La ville de Coulommiers (Seine-et-Marne) remporte la palme de la commune la plus polluée aux pesticides.

 

 

Le traitement incomplet de l’eau figure en deuxième position (33%), notamment à Saint-Etienne (Loire) et Albertville (Savoie). Première conséquence : la présence de bactéries parfois néfastes dans des eaux destinées à la consommation de tous, y compris des plus fragiles.

 

Pas assez de prévention

L’association de consommateurs dénonce également une application partielle du « Grenelle de l’environnement. » Cela concerne 500 sources d’eau potable prioritaires, autour desquelles aurait dû être développée une agriculture respectueuse de l’environnement. L’agriculture traditionnelle a été maintenue dans ces zones de Haute-Normandie, d’Oise, de Meurthe-et-Moselle et de Seine-et-Marne.

 

Conséquence directe de toutes ces pollutions : l’eau est souillée à la source. Les agences de l’eau « pourtant tenues par la loi de financer la prévention des pollutions agricoles à leur source », ne consacrent, selon l’UFC,  que 6,5 % de leur budget à cette tâche. « Sur la base des regrettables résultats liés aux pollutions d’origine agricole et à la sous mobilisation des moyens de prévention, l’UFC-Que choisir appelle les pouvoirs publics à l’action pour une ressource aquatique préservée et une politique agricole de l’eau rénovée. » Elle réclame en premier lieu une protection des lieux de captage prioritaires. Cela passera par un respect strict des objectifs des lois « Grenelle » I et II, ainsi que par un investissement des agences de l’eau dans la prévention des pollutions.

 

Bonne nouvelle cependant : l'eau du robinet reste meilleure que l'eau en bouteille sur trois critères. Elle est bien moins chère puisque le litre d'eau du robinet coûte 0,003€ contre 0,34 centimes en moyenne le litre d'eau en supermarché. Elle est aussi plus souvent indiquée pour une consommation quotidienne, génère moins d'emballages et a un moindre impact sur l'effet de serre.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité