Publicité

QUESTION D'ACTU

Une pratique très courante

Sexologie : 7 couples sur 10 s'adonnent aux "sextos"

Pour pimenter leur relation amoureuse et sexuelle, plus de 8 personnes sur 10 n'hésitent pas à échanger avec leur partenaire des messages coquins et des photos sexy. 

Sexologie : 7 couples sur 10 s'adonnent aux \ MARTTILA/LEHTIKUVA OY/SIPA

  • Publié 09.08.2015 à 16h06
  • |
  • |
  • |
  • |


Envoyer ou recevoir des messages coquins sur son téléphone est une pratique très courante, révèle une étude présentée au congrès annuel de l’Association américaine de psychologie. Celle-ci montre en effet que plus de 8 personnes sur 10 pratiquent le « sexting ».

D’après le sondage réalisé auprès de 870 volontaires âgés de 18 à 82 ans, il apparaît que 88 % des personnes interrogées ont déjà envoyé ou reçu des messages et des photos osés. Pour plus de 7 personnes sur 10, ces échanges se sont faits au sein du couple, mais cette condition ne semble pas indispensable, puisque 4 personnes sur 10 ont déclaré l’avoir déjà fait alors qu’ils étaient dans une relation occasionnelle.

Pour un grand nombre de ces adeptes, le sexto est un moyen de pimenter leur vie sexuelle et amoureuse. Les psychologues de l'université de Drexel (Philadelphie, États-Unis) ont, en effet, noté que les personnes ayant fréquemment recours aux sextos déclarent être très satisfaites de leur vie sexuelle et se sentent très engagées dans leur couple.

Briser la routine

En avril 2014, une étude américaine montrait d’ailleurs que ces échanges ont également pour but de rendre son partenaire heureux et d’entretenir la relation, mais pas seulement. Pour un tiers des participants, le sexto est un moyen de se divertir lorsque l’ennui se fait sentir. Et pour cela, pas besoin d’être honnête. La moitié des adeptes du sexting, particulièrement les femmes, ont avoué mentir et inventer ce qu’elles portent, leurs envies du moment… Un mensonge pas bien méchant qui fait du bien au couple, alors pourquoi s’en priver ?

« Au vu des répercussions possibles, positives ou négatives, sur la santé sexuelle, il est important de poursuivre les recherches sur le rôle que jouent les sextos dans les relations amoureuses et sexuelles », a expliqué Emily Stasko, de l’université de Drexel et co-auteur des travaux, lors de sa présentation. La chercheuse a d’ailleurs suggéré l’utilisation des sextos dans les thérapies conjugales.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité