Publicité

QUESTION D'ACTU

Suspicion d'infection

Coronavirus : un Sud-Coréen hospitalisé en Slovaquie

Un Sud-Coréen est hospitalisé en Slovaquie avec les symptômes de l'infection par le coronavirus. Les résultats du laboratoire vont parler ce soir. En Corée du Sud, on recense déjà 15 décès.

Coronavirus : un Sud-Coréen hospitalisé en Slovaquie ANAT GIVON/AP/SIPA

  • Publié 14.06.2015 à 22h24
  • |
  • |
  • |
  • |


« Une épidémie large et complexe », ce sont les mots utilisés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qui prend très au sérieux l’émergence du coronavirus MERS-CoV en Corée du Sud.
Alors que 145 cas ont été confirmés dans le pays et 1 en Chine, une mission a ainsi été détachée pour évaluer la réponse des autorités. Une bonne nouvelle toutefois, l'épidémie se confine aux établissements de santé, a tenté de rassurer l’agence sanitaire de l’ONU.
Peine perdue, car la communauté internationale a aujourd'hui les yeux tournés vers la Slovaquie, où un Sud-Coréen a été hospitalisé d’urgence, samedi 13 juin, à Bratislava, soupçonné d’être contaminé, a indiqué l’hôpital universitaire de la capitale slovaque.

 

Les symptômes du nouveau coronavirus

« C’est un ressortissant de la Corée du Sud âgé de 38 ans. Il souffre de diarrhée, de fièvre et de lésions de la peau », a précisé à l'Agence France Presse (AFP) la porte-parole de l’établissement, Petra Stano Matasovska, précisant que les résultats de l'analyse du sang du malade pourraient être connus dimanche dans la soirée. D'après les médias locaux, l’homme serait l'employé d’un sous-traitant de l’usine automobile sud-coréenne KIA basée à Zilina, dans le nord du pays.

Il est arrivé de Corée du Sud le 3 juin, a précisé la presse de Bratislava. Un cas suspect qui ne surprendra sans doute pas les spécialistes comme le Pr Didier Raoult, à la tête du Laboratoire de microbiologie des Hôpitaux de Marseille, qui expliquait récemment dans Pourquoidocteur que « le fait qu'il y ait maintenant des avions partout et des gens qui se baladent avec des formes non déclarées ou mineures accroît bien évidemment la menace de le répandre un peu partout. Aujourd'hui, comme les hommes, les maladies infectieuses n'ont plus de frontières. Si le virus débarque en France ou ailleurs, il viendra forcément en avion par quelqu'un de malade », rajoutait-il. 

Face à cette menace, le porte-parole du ministère slovaque de la santé, Peter Bubla, a expliqué que « le patient avait été transporté à l’hôpital universitaire dans une ambulance accompagnée par la police. Il est actuellement placé dans une unité spéciale, isolée des autres patients », a-t-il souligné. D'autres mesures de précaution ont également été prises à l’hôpital de Zilina où l’homme avait été admis dans un premier temps, selon le chef des services sanitaires de la région de Zilina, Martin Kapasny.

 

5 000 personnes sous surveillance en Corée du Sud

Pour rappel, il n’existe aucun vaccin ou traitement pour ce virus, qui présente un taux de mortalité d’environ 35 %, selon l’OMS. En Arabie saoudite, plus de 950 personnes ont été contaminées depuis 2012, et 412 sont décédées. En Corée du Sud, un quinzième décès dû au coronavirus Mers et sept nouveaux cas de contamination ont été annoncés ce dimanche. Là-bas, ce sont près de 5 000 personnes qui ont été directement ou indirectement exposées à des patients infectés et placés à des degrés divers en quarantaine, en centre médical ou chez eux. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité