Publicité

QUESTION D'ACTU

Vaccination des nourrissons

Vaccin DT-Polio : la pétition polémique du Professeur Joyeux

Un médecin cancérologue a lancé une pétition controversée pour protester contre l’Infanrix hexa, un vaccin combiné qui domine temporairement le marché, du fait de la pénurie des autres vaccins.

Vaccin DT-Polio : la pétition polémique du Professeur Joyeux Damian Dovarganes/AP/SIPA

  • Publié 26.05.2015 à 15h56
  • |
  • |
  • |
  • |


La pétition, lancée par le Pr Henri Joyeux, a déjà recueilli plus de 350 000 signatures. Adressée à la ministre de la Santé, elle vise à protester contre le monopole de fait de l’Infanrix hexa, un vaccin combiné, qui à la vaccination obligatoire Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite adjoint une vaccination facultative (mais recommandée) contre trois autres maladies.

Le Pr Henri Joyeux, chirurgien cancérologue au CHU de Montpellier et ancien président de l’association conservatrice Familles de France, vise à interpeller les parents sur un sujet sensible : la vaccination de leurs enfants en bas âge. En France, la couverture vaccinale obligatoire se limite à la diphtérie, au tétanos et à la poliomyélite. C’était l’objet du célèbre vaccin DT-Polio, dont la production a cessé depuis 2008, en raison de problèmes d’allergie.

 

Problème de pénurie

Les choix qui s’offrent désormais aux parents sont des vaccins combinés à couverture plus large : tétravalent (Diphtérie-Tétanos-Polio-Coqueluche), pentavalent (Diphtérie-Tétanos-Polio-Coqueluche-Hib), ou hexavalent (Diphtérie-Tétanos-Polio-Coqueluche-Hib-Hépatite).

Problème : les vaccins tétravalents et pentavalents sont actuellement en rupture de stock, du fait notamment d’une épidémie de coqueluche dans les pays anglo-saxons. Ne reste donc que le vaccin hexavalent, qui permet d’assurer la couverture vaccinale obligatoire tout en protégeant également contre Hæmophilus influenzae de type B, une bactérie notamment responsable d’otites à répétition, et l’hépatite B.

 

Une réponse argumentée

C’est là que, pour la pétition du Pr Joyeux, le bât blesse. Dans sa pétition, hébergée sur le site d’une association belge de défense de la médecine naturelle du nom d’Institut pour la protection de la santé naturelle, il formule une liste de griefs à l’encontre de l’Infanrix hexa. Le vaccin contient de l’aluminium et du formaldéhyde, deux adjuvants qu’il considère comme dangereux pour la santé, et coûterait beaucoup plus cher que les autres vaccins.

Dans un long article intitulé « Vaccin DT-Polio : pourquoi il ne faut pas signer la pétition du professeur Joyeux », issu du blog scientifique Rougeole Epidémiologie et diffusé sur Rue89, deux expertes anonymes répondent aux arguments développés dans la pétition. Rappelant, notamment, que le Haut Conseil de la Santé Publique a conclu à une absence de données concluantes quant à la dangerosité de l’aluminium dans les vaccins.

 

Solution de remplacement gratuite

Par ailleurs, l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm) a mis en place, depuis le mois de mai, une solution de remplacement au vaccin hexavalent. Le médecin peut alors commander, auprès du laboratoire Sanofi Pasteur MSD, un kit combiné DT-Vax + Imovax Polio fourni gratuitement, qui permet aux parents qui le souhaitent d’assurer la couverture vaccinale obligatoire (Diphtérie-Tétanos et Polio) sans vacciner contre des maladies supplémentaires.

Nul doute que les autorités de santé réagiront pour clarifier le débat et apaiser la controverse. En attendant, le choix qui s’offre aux parents est clair : vaccin hexavalent (Diphtérie-Tétanos-Polio-Coqueluche-Hib-Hépatite B) ou kit combiné (Diphtérie-Tétanos et Polio). Et nos enfants seront bien vaccinés.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité