Publicité

QUESTION D'ACTU

Colère des écologistes

La Commission européenne autorise l’import de 19 OGM

19 OGM pourront être importés dans les frontières de l’Union européenne. La Commission européenne l’a autorisé ce 24 avril. Chaque pays pourra toutefois le refuser.

La Commission européenne autorise l’import de 19 OGM SEVGI/SIPA

  • Publié 25.04.2015 à 12h44
  • |
  • |
  • |
  • |


La Commission européenne autorise l’utilisation de 19 nouveaux organismes génétiquement modifiés (OGM) – dont 10 créés par Monsanto. Elle a adopté ce 24 avril un texte qui élargit encore la liste des produits qui pourront être utilisés dans l’alimentation humaine ou animale. Une décision qui fait débat au sein de l’Union européenne.

Avec ces nouvelles autorisations, la Commission européenne augmente à 58 le nombre d’OGM qui peuvent être utilisés dans les frontières de l’UE. Pourtant, 19 Etats membres – dont la France – sont opposés à la culture et à l’utilisation de ces produits. En guise de compensation, la Commission Juncker a donc fait un pas dans leur direction, en facilitant la possibilité de refuser les OGM

Un leurre et une « insulte aux consommateurs » aux yeux du parti Europe Ecologie Les Verts (EELV). « Les porcs et les jambons produits avec des aliments transgéniques en Pologne ou en Espagne se retrouveront sans aucune difficulté dans les rayons des grandes surfaces des autres pays. Il n’y aura en effet aucune possibilité de mettre en place des contrôles efficaces », dénoncent ses porte-parole dans un communiqué.

José Bové, de son côté, évoque une mesure politique : « Jean-Claude Juncker se moque des consommateurs européens qui depuis le début sont opposés aux plantes transgéniques. Il fait une concession majeure pour faciliter la signature de l’accord de libre-échange avec les USA, les OGM en étant une des pommes de discorde »


La Commission européenne, elle, se veut rassurante envers les consommateurs et invoque l’expertise de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) : « L’innocuité de tous les OGM approuvés aujourd’hui a été établie avant leur mise sur le marché dans l’Union, précise-t-elle sur son site. L’évaluation des risques a été effectuée par l’EFSA en collaboration avec des Etats membres pour chaque OGM destiné à être mis sur le marché. » Mais l’agence européenne est régulièrement accusée d’être minée par les conflits d’intérêt.

 

Les OGM autorisés par la Commission européenne

-       10 nouvelles autorisations : le maïs MON 87460, les sojas MON 87705, MON 87708, MON 87769, 305423 et BPS-CV127-9, le colza MON 88302 ainsi que les cotons T 304-40, MON 88913 et LLCotton25 × GHB 614

-       7 renouvellements : les maïs T 25 et NK 603, le colza GT 73 et les cotons MON 531 × MON 1445, MON 15985, MON 531 et MON 1445

-       2 fleurs coupées transgéniques : œillets des lignées IFD-25958-3 et IFD 26407-2

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité