Publicité

QUESTION D'ACTU

Le soleil est lui aussi allergisant


  • Publié 01.01.2040 à 00h00
  • |
  • |
  • |
  • |


 Du soleil,  on en n'a pas beaucoup en ce moment, mais ce n’est peut-être pas un mal : certains y sont allergiques !

 On se console comme on peut! Une des inconvénients du soleil en dehors bien évidemment des risques de coups de soleil, c’est l’allergie ou plutôt la réaction toxique au soleil. Elle se manifeste à la 2 ème ou 3ème exposition par des petits boutons et des taches rouges sur les parties hautes du corps, comme le décolleté, le cou, les avant-bras.. Mais il n’y a pas de boutons sur le visage. Jusqu'à présent rien de bien grave, si ce n'est que ces boutons peuvent démanger terriblement et empêcher de dormir.

 

C’est fréquent et ça dure longtemps ?

 L'allergie au soleil est assez fréquente, mais surtout se développe de plus en plus. Aujourd'hui,  un adulute sur 10 en est victime. Certes, pas de risque vital , mais un impératif : rester à l’ombre et tout rentre dans l’ordre en 10 à 15 jours ! Enfin... juste ce qu’il faut pour gâcher vos vacances.

 

Et cette allergie au soleil est due à quoi?

On ne sait pas trop, mais les UV A seraient en cause. La plupart des crèmes solaires protègent des UV B, mais partiellement des UV A.  Donc comme vous vous croyez protégés par ces crèmes, vous vous exposez plus que généreusement au soleil et à ce moment-là, apparaît l’allergie.  Si l’année précédente vous avez eu ces boutons, mieux vaut faire très attention l’année suivante.

 

Est-ce que l'on peut prévenir cette allergie? Est ce que cela signifie que l'exposition au soleil est absolument contre-indiquée?

Pas complètement, vous pouvez encore vous exposer, mais en prenant des précautions : en choisissant des crèmes qui protégent des UV B, mais aussi des UV A et même des rayons infra-rouge ! Il faut aussi choisir des produits avec des indices de protection d’au moins 25. Ca c’est sur place en modérant bien sur votre exposition et surtout en ne vous exposant pas entre 12 et 16 heures en France.

 

Et avant de partir, si on craint cette allergie , peut-on faire quelque chose?

Oui ,  il existe des traitements préventifs qu’il faut commencer 15 jours à 3 semaines avant le départ.  Ce sont des médicaments à base de béta-carotène ou de sélénium. Pour certains cas récalcitrants, des médicaments anti-paludéens peuvent être proposés par votre médecin.

Alors pour ceux qui se plaignent de ne pas voir beaucoup le soleil cette année, qu’ils se consolent, voilà ce à quoi ils ont échappé !

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité