Publicité

QUESTION D'ACTU

Succès commercial aux Etats-Unis, en Chine

Protéger sa fertilité grâce au boxer anti-ondes

La société américaine Belly Armor a lancé cette semaine en France le premier caleçon boxer anti-ondes. Il est destiné aux futurs papas qui souhaitent protéger leur fertilité.

Protéger sa fertilité grâce au boxer anti-ondes DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 24.03.2015 à 11h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Certains sous-vêtements peuvent-ils aider à préserver la fertilité masculine ? C'est tout cas ce prétend les concepteurs du premier caleçon boxer « anti-ondes » qui a débarqué cette semaine en France. D'après le quotidien Le Parisien, le produit connaît déjà un succès important aux Etats-Unis et en Chine depuis plusieurs mois.

Un bouclier de tissu protecteur
Il est l'oeuvre de la société américaine Belly Armor qui prétend proposer un caleçon boxer anti-ondes « destiné aux futurs papas qui souhaitent protéger leur fertilité ». Celle-ci peut en effet être largement diminuée par l’exposition aux ondes électromagnétiques, d'après des études qui ont fait un lien entre ces types d’exposition et une baisse de la fertilité du sperme. « Placé dans une poche ou sur une ceinture, le téléphone portable peut nuire à l’ADN du sperme, le déformer et ainsi diminuer la fertilité masculine. Mais les téléphones portables ne sont pas les seuls accusés : les ordinateurs portables équipés d’une connexion Wi-Fi peuvent également endommager l'ADN du sperme », écrit l'Association Santé Environnement France.
Pour vanter les bienfaits de son produit, l'entreprise évoque « un bouclier de tissu protecteur breveté », composé à 54 % de fibres d'argent. Le sous-vêtement crée ainsi un écran de protection aux organes génitaux contre les ondes électromagnétiques. Il aurait donc les mêmes vertus protectrices qu'une feuille d'aluminium de plus de 6 cm, en toute discrétion.


L'efficacité du sperme masculin en chute libre 

« Un couple sur huit tente aujourd'hui en vain d'avoir un enfant en raison d'un problème de fertilité masculine », explique dans Le Parisien Philippe Jacquin, le directeur général français de Belly Armor. Il rajoute qu'une « douzaine d'études ces quatre dernières années ont toutes conclu que la baisse de la qualité du sperme était liée à l'environnement : l'alimentation, les pesticides et... les ondes. On peut essayer de manger bio, mais comment échapper au wi-fi, qui est partout ? »
Il conclut : « en moins de vingt-cinq ans, l'efficacité du sperme masculin a chuté de 30 %. Les hommes qui ne sont pas concernés n'y pensent pas. Mais ceux qui ont des soucis et sont confrontés à un spermogramme anormal sont prêts à se protéger. » Avis donc aux amateurs...

Un bémol toutefois à ce produit, les condtions de lavage : à froid, à la main, sans essorage, ni javel, ni sèche-linge. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité